Version classiqueVersion mobile

Hollywood face à la censure

 | 
Olivier Caïra

Quatrième partie. Après Columbine

Introduction à la quatrième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Prenons deux discours d’anniversaire. Le 1er novembre 1998, la MPAA1 célèbre les trente ans de la cotation. Jack Valenti raconte alors à sa manière la naissance du dispositif : « Les commissions de censure parsemaient le territoire ; un manifeste absurde du nom de Code Hays fournSissait littéralement une liste de choses à faire et à ne pas faire (a list of “do’s and don’ts”) aux réalisateurs et aux acteurs. L’émergence du système de cotation volontaire détruisit radicalement le Code et marqua le début du démantèlement progressif des commissions de censure aux États-Unis2

Au vu des chapitres précédents, on mesure la torsion que Valenti fait subir au passé pour marquer le contraste avec le Code et souligner le caractère salvateur de son intervention. Notons simplement ceci : en 1998, on justifie la cotation par une rupture avec le passé.

Deux ans plus tard, la MPAA communique de nouveau sur l’anniversaire du rating system. Le communiqué de presse est sensiblement plus long et détaillé...

© CNRS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search