Version classiqueVersion mobile

Hollywood face à la censure

 | 
Olivier Caïra

Prologue. Le cinéma américain avant 1915

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Hollywood est né des décombres d’une première tentative de monopoliser le marché cinématographique : celle de Thomas Edison. Très tôt confronté à l’objection publique, son éphémère cartel s’était doté des premières instances d’autorégulation de l’histoire du cinéma américain.

Le coup de force édisonien

Dès les premières années du siècle, Edison s’impose sur le marché naissant du cinématographe en multipliant les effets d’annonce : il affirme mettre au point un système alliant couleur, relief et son. Les ingénieurs qui développent alors les premiers procédés de tournage et de projection trouvent donc peu de débouchés car leurs clients potentiels attendent « la nouvelle invention de M. Edison ». Les spécialistes de l’image animée ne peuvent poursuivre leurs travaux qu’en entrant à son service.

Il se lance ensuite dans une campagne d’élimination de la concurrence en faisant valoir ses brevets. S’il échoue, il dépose des brevets plus spécifiques (portant sur une pièce de caméra, par exempl...

© CNRS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search