Version classiqueVersion mobile

La négociation sociale

 | 
Christian Thuderoz
, 
Annie Giraud-Héraud

Troisième partie. Interactions et rapports collectifs

Les enjeux de la négociation : le cas d’un bateau de guerre

Jean Saglio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La littérature usuelle sur la négociation dans le champ des relations professionnelles porte sur des situations dans lesquelles cette forme de relations entre acteurs collectifs est fortement instituée. Pour qu’il y ait négociation collective, il faudrait donc qu’il y ait au moins deux partenaires représentant des acteurs collectifs : les syndicats représentant les salariés d’un côté et l’employeur – ou les employeurs – de l’autre, le plus souvent en présence du tiers partenaire qu’est l’État par l’intermédiaire de ses représentants. La littérature scientifique dans ce domaine – particulièrement, mais pas uniquement, celle de langue française – semble donc à première vue s’intéresser fort peu aux autres situations. L’absence de syndicats est alors bien souvent considérée comme le signe de l’archaïsme des situations observées.

L’étude de cas présentée ici porte justement sur une situation différente. Avec deux autres collègues, nous nous sommes intéressés depuis quelque temps à l’anal...

Auteur

Saglio Jean, université Pierre-Mendès-France, Grenoble

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search