Version classiqueVersion mobile

La négociation sociale

 | 
Christian Thuderoz
, 
Annie Giraud-Héraud

Troisième partie. Interactions et rapports collectifs

Un pays qui n’aime pas négocier

Jean-Paul Jacquier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

LE REGARD DU SYNDICALISTE

Comme syndicaliste, j’ai participé à différentes négociations nationales interprofessionnelles.

La première fut celle qui a débouché en 1985 sur le premier accord national avec les artisans. Chargé des PME à la commission exécutive de la CFDT, je cherchai comment créer avec les représentants des petites entreprises la même relation que celle qui existait avec le CNPF. Constatant que l’artisanat employait encore plusieurs centaines de milliers de salariés, j’entrai en contact avec les responsables de l’UPA que j’invitais alors dans mon bureau, au siège de la CFDT. C’était la première fois que ceux-ci entraient dans un tel lieu et ils paraissaient émus. Nous eûmes plusieurs discussions qui portaient notamment sur leur spécificité, leur marginalité. J’expliquai mon point de vue : il faut aussi des conditions sociales et des droits pour les salariés des petites entreprises. Ces droits peuvent ne pas être la copie conforme de ceux des grandes entreprises. Il faut ...

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search