Version classiqueVersion mobile

Georges Friedmann

 | 
Pierre Grémion
, 
Françoise Piotet

Deuxième partie. ŒŒuvres

Bibliographie

Texte intégral

Barber B. (éd.) (1970), L. J. Henderson on the Social System. Selected Writings, University of Chicago Press.

Barnard C. (1938), The Functions of the Executive, Harvard University Press.

Blumer H. (1947), « Sociological Theory in Industrial Relations », American Sociological Review, vol. 12, 1947, p. 271-278.

Caplow T. (1954), The Sociology of Work, Minneapolis, University of Minnesota Press.

Chapoulie J.-M. (1991), « La seconde fondation de la sociologie française, les États-Unis et la classe ouvrière », Revue française de sociologie, XXXII, p. 321-364.

Chapoulie J.-M. (2001), La tradition sociologique de Chicago : 1892-1961, Paris, Éditions du Seuil.

Cuin Ch.-H., Gresle F. (1992), Histoire de la sociologie : tome 2, Paris, La Découverte.

Davis A., Gardner B. B., Gardner M. R. (1941), Deep South : A Social Anthropological Study of Caste and Class, University of Chicago Press.

Desmarez P. (1986a), La Sociologie industrielle aux États-Unis, Paris, Armand Colin.

Desmarez P. (1986b), « La sociologie de Lawrence J. Henderson, ou Pareto perverti », Revue européenne des sciences sociales. Cahiers Vilfredo Pareto, tome XXIV, n° 73, p. 173-199.

Faunce W. A. (1962), « The Anatomy of Work : Labor, Leisure and the Implications of Automation », American Sociological Review, vol. 27, 4, p. 568.

Feldman A. S. (1956-1957), « Industrial Society : The Sociology of Industrial Relations », Public Opinion Quartely, vol. 20, 4, p. 727-729.

Friedmann G. (1940-1948), « Avant-propos », L’Année sociologique, 3e série, tome II, 1949, 761-765.

Friedmann G. (1946), Problèmes humains du machinisme industriel, Paris, Gallimard, nouvelle édition, 1961.

Friedmann G. (1948), « Industrie et Société aux États-Unis », Annales. Économies, sociétés, civilisations, 3e année, n° 1, janvier-mars, 68-80 et n° 2, avril-juin, 150-166.

Friedmann G. (1949a), « De Boston au Mississipi », Esprit, juin, n° 156, 778-799.

Friedmann G. (1949b), « Philosophy underlying the Hawthorne investigation » (traduit par W. J. Goode et H. L. Sheppard), Social Forces, 28, 2, p. 204-209.

Friedmann G. (1950a), « L’industrie américaine et le facteur humain », Cahiers internationaux de sociologie, 1re série, VIII, janvier-juin, p. 40-71.

Friedmann G. (1950b), « Le facteur humain dans l’industrie américaine », Annales. Économies, sociétés, civilisations, n° 1, janvier-mars, p. 15-24.

Friedmann G. (1950c), Où va le travail humain ? Paris, Gallimard, deuxième édition 1953, troisième édition 1963 et collection « Idées », 1967.

Friedmann G. (1955), Industrial Society. The Emergence of the human problems of automation (edited and with an introduction by H. L. Sheppard), New York, The Free Press.

Friedmann G. (1956), Le Travail en miettes, Paris, Gallimard, nouvelle édition, collection « Idées », 1964.

Friedmann G. (1959), « Quelques problèmes de définition et de limites », Sociologie du travail, 1/1959, 1-11.

Friedmann G. (1961), The Anatomy of Work. Labor, leisure and the implications of automation, New York, Free Press.

Friedmann G. (1961-1962), « L’objet de la sociologie du travail », in Friedmann G., Naville P., avec le concours de Tréanton, J.-R., Traité de sociologie du travail, Paris, A. Colin, vol. 1, p. 11-34.

Friedmann G., Isambert F. I. (1961-1962), « Sociologie du Travail et Sciences Sociales », in Friedmann G., Naville P., avec le concours de Tréanton, J.-R., Traité de sociologie du travail, Paris, A. Colin, vol. 1, p. 65-94.

Friedmann G., Reynaud J.-D., Tréanton J.-R. (1967), « Préliminaires aux problèmes de sociologie industrielle », in Gurvitch G., Traité de sociologie, 3e édition revue, tome premier, 441-442.

Friedmann G. (1970), La Puissance et la Sagesse, Paris, Gallimard.

Gardner B. B. (1945), Human Relations in Industry, Chicago, Richard, D. Irwin Inc.

Gillespie R. (1991), Manufacturing Knowledge. A history of the Hawthorne experiments, Cambridge University Press.

Gilson M. (1940), « Review of Management and the Worker », The American Journal of Sociology, vol. 46, 98-101.

Gurvitch G., Moore W. E. (éds) (1947), La Sociologie au xxe siècle, Paris, PUF, 2 volumes, édition originale américaine, 1945.

Homans G. C. (1950), The Human Group, New York, Harcourt Brace.

Homans G. C. (1951), « Où va le travail humain ? », American Sociological Review, vol. 16, 4, p. 582-583.

Hughes E. C. (1948), « Problèmes humains du machinisme industriel (« Human Problems of Mechanized Industry ») », American Journal of Sociology, vol. 53, 5, p. 403-405.

Hughes E. C. (1959), « The Study of Occupations » in Merton R. K., Broom L., Cottrell L. S. Jr. (éds), Sociology Today, New York, Basic Books, p. 442-458.

Hughes E. C. (1996), Le Regard sociologique. Essais choisis, Paris, Éditions de l’EHESS.

Isambert F., Isambert V., Lobstein J. (1940-1948), « IV. Facteur humain », L’Année sociologique, 3e série, tome II, 1949, p. 795-806.

Junker B. H. (1952), « Où va le travail humain ? », American Journal of Sociology, vol. 57, 5, p. 515-516.

Karsh B. (1964), « The Anatomy of Work », American Journal of Sociology, vol. 69, 5, p. 540-541.

Knox J. B. (1956), « Industrial Society : The Emergence of the Human Problems of Automation », Administrative Science Quartely, vol. 1, 2, p. 252-254.

Landsberger H. A. (1958), Hawthorne Revisited. Management and the Worker, its Critics, and Developments in Human Relations in Industry, Ithaca, Cornell University.

Mayo E. (1933), The Human Problems of an Industrial Civilization, Boston, Harvard University Graduate School of Business Administration, 1946.

Mayo E. (1945), The Social Problems of an Industrial Civilization, Boston, Harvard University Graduate School of Business Administration.

Moore W. E. (1946), Industrial Relations and the Social Order, New York, Macmillan.

Moore W. E. (1947), « Current Issues in Industrial Sociology », The American Sociological Review, XII, 651-657.

Moore W. E. (1948), « Industrial Sociology : Status and Prospects », The American Sociological Review, XIII, p. 382-393.

Moore W. E. (1951), Industrial Relations and the Social Order, deuxième édition, New York, Macmillan.

Moore W. E. (1956), « Industrial Society : The Emergence of the Human Problems of Automation », American Sociological Review, vol. 21, 4, p. 523-524.

Parsons T., Barber B. (1948), « Sociology, 1941-46 », American Journal of Sociology, vol. 53, 4, p. 245-257.

Pollock F. (1960), « Le Travail en miettes, spécialisation et loisirs », American Journal of Sociology, vol. 65, 6, p. 644.

Reynaud J.-D. (1960), Compte rendu de Schneider (1957), Sociologie du travail, 1/1960, p. 94-95.

Roethlisberger F. J. (Edited by GFF Lombard) (1977), The Elusive Phenomena. An Autobiographical Account of my Work in the Field of Organizational Behavior at the Harvard Business School, Boston, Graduate School of Business Administration, Harvard University.

Roethlisberger F. J., Dickson W. J., Wright H. A. (1939), Management and the Worker. An Account of a Research Program Conducted by the Western Electric Company, Hawthorne Works, Chicago, Cambridge, Harvard University Press.

Rose M. (1985), « Un regard anglais sur les sociologues du travail français » in Groupe de Sociologie du Travail, Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Paris, L’Harmattan, p. 267-272.

Schneider E. V. (1957), Industrial Sociology. The Social Relations of Industry and the Community, New York, Mc Graw Hill.

Sheppard H. L. (1949), « The treatment of Unionism in “Managerial Sociology” », American Sociological Review, vol. 14, p. 310-313.

Sheppard H. L. (1950), « The Social and Historical Philosophy of Elton Mayo », Antioch Review, p. 396-405.

Sheppard H. L. (1963), « Traité de sociologie du travail », American Journal of Sociology, vol. 69, 2, p. 201-202.

Touraine A. (1948-1949a), « I. Méthodologie », L’Année sociologique, 3e série, 1951, p. 451-455.

Touraine A. (1948-1949b), Compte rendu de Moore (1946), L’Année sociologique, 3e série, 1951, p. 456-457.

Touraine A. (1952), « Ambiguïté de la sociologie industrielle américaine », Cahiers internationaux de sociologie, première série, XII, p. 131-146.

Touraine A. (1954), « Le traitement de la société globale dans la sociologie américaine contemporaine », Cahiers internationaux de sociologie, nouvelle série, 1re année, janvier-juin, p. 126-145.

Trahair R. C. S. (1984), The Humanist Temper. The life and work of Elton Mayo, New Brunswick N. J., Transaction books.

Tréanton, J.-R. (1986), « Sur les débuts de la sociologie du travail », Revue française de sociologie, XXVII, p. 735-740.

Walker Ch. R., Guest R. H. (1952) The Man on the Assembly line, Harvard University Press.

Warner W. L., Lunt P. S. (1941), The Social Life of a Modern Community, New Haven, Yale University Press.

Warner W. L., Lunt P. S. (1942), The Status System of a Modern Community, New Haven, Yale University Press, 1942.

Whyte W. F. (éd.) (1946), Industry and Society, New York and London, McGraw-Hill Book Co.

Whyte W. F. (1951), Pattern of Industrial Peace, New York, Harper.

Whyte W. F. (1956), « Industrial Society : The Emergence of the Human Problems of Automation », Industrial and Labor Relations Review, vol. 9, 4, p. 653.

Whyte W. F. (1963), « Traité de sociologie du travail », Industrial and Labor Relations Review, vol. 16, 3, p. 481-483.

Whyte W. F. (1994), Participant observer : an autobiography, Ithaca, N.Y., ILR Press.

Wilensky H. L. (1956), « Industrial Society : The Emergence of the Human Problems of Automation », American Journal of Sociology, vol. 62, 2, p. 238.

Wilensky J. L., Wilensky H. L. (1951), « Personnel Counseling : the Hawthorne Case », American Journal of Sociology, 57, 3, p. 265-280.

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search