Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le consommateur au cœur de l’innovation

 | 
Jean Caelen

Présentation de l’ouvrage. L’homme au cœur de l’innovation : la conception participative

Jean Caelen et Philippe Mallein

Texte intégral

LE CONTEXTE

1Le problème posé actuellement à propos des produits/services intégrés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) n’est plus seulement de les mettre le plus rapidement possible sur le marché, mais aussi de faire en sorte de réduire le délai de leur acceptation par « l’usager » et de faciliter cette acceptation (notamment par une bonne formation ou autoformation). L’ingénierie concourante (concurrent engineering) est une forme de réponse à ce problème ainsi que, plus récemment, la « conception participative », dont l’approche générale consiste à réunir des équipes multidisciplinaires autour d’une démarche de développement conjointe. Les utilisateurs participent également à la conception du produit qui leur est destiné, comme des membres à part entière de l’équipe de conception.

2Le travail de rédaction de ce livre s’est déroulé dans le cadre d’une action spécifique du CNRS financée par le département Stic (Sciences et technologie de l’information et de la communication) que nous remercions ici. Cette action spécifique réunissait un ensemble de disciplines (sociologie, économie, ergonomie, informatique) qui pratiquent déjà un certain nombre de méthodes dans leurs aires respectives (le marketing moderne en est une forme d’intégration, centrée sur l’économie). Le travail méthodologique proposé ici vise à recenser, à cataloguer et à intégrer dans une démarche unifiée les approches suivantes : l’interaction homme-ordinateur, l’ergonomie, l’économie et la sociologie de l’usage pour les applications des NTIC pour en faire un état de l’art et un travail de synthèse prospectif.

3Notre travail a consisté à explorer et à faire converger les méthodes des sociologues, des ergonomes, des économistes, essentiellement fondées sur des enquêtes et des observations, et les méthodes expérimentales des cogniticiens-informaticiens, pour proposer un plan de recherche d’une méthode unifiée, générique, d’aide à la conception de systèmes interactifs (comprenant le diagnostic d’usage et l’évaluation) et des outils informatiques pour implémenter cette méthode. Des partenaires industriels ont été consultés (FTR&D et AdValor).

LES CONTRIBUTEURS

4Jean Caelen, informaticien, directeur de recherche au CNRS, laboratoire CLIPS-IMAG, Domaine universitaire, BP 53, 385, rue de la Bibliothèque, 38041 Grenoble Cedex 9.

5Françoise Darses de Montmollin, professeur d’ergonomie, laboratoire d’ergonomie, CNAM, 41, rue Gay-Lussac, 75005 Paris.

6Laurent Karsenty, chercheur en ergonomie, IRIT (Institut de recherche en informatique de Toulouse), Université Paul-Sabatier, 118, route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex.

7Jean-Paul Laurencin, économiste, chargé de recherche au CNRS, MSH (Maison des sciences de l’homme), Domaine universitaire, BP 47, 38040 Grenoble Cedex 9.

8Philippe Mallein, sociologue, ingénieur de recherche au CNRS, MSH (Maison des sciences de l’homme), Domaine universitaire, BP 47, 38040 Grenoble Cedex 9.

9Barbara Michel, professeur de sociologie, département de sociologie UFR SHS, Université Pierre-Mendès-France, 1251, av. Centrale, Domaine universitaire de Saint-Martin d’Hères, BP 47, 38040 Grenoble Cedex 9.

10Jacques Perrin, économiste, directeur de recherche au CNRS, laboratoire ICTT, École centrale de Lyon, 36, avenue Guy-de-Collongue, 69134 Écully Cedex.

11Bernard Ruffieux, professeur d’économie, laboratoire LEPII, ENSGI, INPG, 46, avenue F.-Viallet, 38031 Grenoble Cedex 1.

12Victor Scardigli, socio-anthropologue, directeur de recherche au CNRS, Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISS), Université de Paris-Dauphine, 75775 Paris Cedex 16.

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540