Version classiqueVersion mobile

Traduction et mondialisation

 | 
Michaël Oustinoff

Les auteurs

Texte intégral

1Ibrahim Albalawi, Professeur de linguistique à l’université du Roi Saoud (Arabie saoudite). Il est membre du Comité scientifique du Prix international du Serviteur des deux Saintes Mosquées pour la Traduction et vice-président de l’Association saoudienne des langues et de la traduction. Ses recherches portent sur les contacts linguistiques arabe-français et sur la traduction.

2Barbara Cassin, Philosophe et philologue, directrice de recherches au CNRS (SHS, section 35 qu’elle préside depuis 2009). Auteur de nombreuses publications, elle a notamment dirigé le Vocabulaire européen des philosophies. Dictionnaire des intraduisibles (Seuil/Le Robert, 2004), en cours de traduction-adaptation en sept langues dont l’anglais et l’arabe, et elle a fait partie du groupe de haut niveau sur le multilinguisme au sein de la Commission européenne.

3Foued Laroussi, Professeur des universités à Rouen. Il dirige le laboratoire de recherche LiDiFra EA 4305 (Linguistique, Didactique, Francophonie). Ses recherches portent sur la sociolinguistique du plurilinguisme, les politiques linguistique et l’espace francophone, notamment dans l’île de Mayotte.

4Jean-Marc Lévy-Leblond, Physicien, épistémologue et essayiste, professeur émérite de l’Université de Nice, où il a enseigné dans les départements de physique, de philosophie et de communication, et directeur des collections scientifiques des éditions du Seuil et de la revue Alliage.

5Leonard Orban, Ingénieur de formation. Négociateur adjoint puis négociateur en chef de la Roumanie auprès de l’Union européenne, pendant toute sa carrière à Bucarest puis à Bruxelles, il s’est consacré à la cause européenne et au rapprochement de la Roumanie et de l’Union, jouant un rôle déterminant dans l’entrée de son pays dans l’UE. Il a également exercé les fonctions de secrétaire d’État en Roumanie. En janvier 2007, il devient le premier commissaire roumain de l’histoire européenne, chargé du multilinguisme. À ce poste pendant trois ans, il a promu l’apprentissage des langues, ainsi que la diversité culturelle et linguistique.

6Michaël Oustinoff, Maître de conférences HDR à l’Institut du monde anglophone, Université Paris III - Sorbonne Nouvelle, est membre de l’EA 4356 (Prismes), ainsi que du comité de rédaction de la revue Palimpsestes (PSN) et de la rédaction en chef de la revue Hermès.

7Dominique Wolton, Directeur de l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), fondateur et directeur de la revue Hermès (depuis 1988, 58 numéros).

8Xu Jun, Professeur à l’Université de Nanjing (Chine), où il est aussi vice-président du conseil scientifique. Également vice-président de l’Association chinoise des professeurs de français et de la Société chinoise des études sur la littérature française, il a été promu en 1999 officier de l’ordre des Palmes académiques de France. Traducteur de nombreuses œuvres littéraires et d’ouvrages de sciences humaines, il a publié de nombreux articles. Il est aussi vice-président de l’Association chinoise des traducteurs.

9Lalbila Aristide Yoda, Maître de conférences à l’Université de Ouagadougou (Burkina Faso) où il enseigne la civilisation britannique et la théorie de la traduction, respectivement au département d’études anglophones et au département de traduction-interprétation. Ses travaux de recherche et ses publications portent sur les aspects culturels de la traduction, les institutions britanniques, l’histoire de l’Empire colonial britannique et des pays du Commonwealth, ainsi que sur la littérature africaine.

© CNRS Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search