Version classiqueVersion mobile

Racines oubliées des sciences de la communication

 | 
Jacques Perriault

Glossaire

Texte intégral

1Les mots qui figurent dans le glossaire sont signalés par un * dans le texte.

2Apologétique : défense systématique par le discours d’une position philosophique ou théologique.

3Behavioriste : approche psychologique de l’être vivant centré sur son comportement observable en relation avec l’environnement.

4Catéchétique : qui a trait à l’enseignement religieux.

5Diachronie/synchronie : évolution d’un phénomène dans le temps/État d’un phénomène à un moment donné.

6Dravidien : désigne les langues parlées par certains peuples du sous continent indien.

7Épistémologie : étude des sciences ou de la connaissance en général.

8Études empiriques : études qui s’appuient sur l’expérience et non sur la théorie

9GRMC : groupe de recherche sur la musique concrète (ORTF). En 1958, Pierre Schaeffer le transforme en GRM (Groupe de Recherche Musicale), qui effectue des recherches sur le son et sur la musique.

10Ina : Institut national de l’audiovisuel.

11Interactionnisme symbolique : courant américain de pensée initié par Margaret Mead. Les individus agissent dans le monde en fonction du sens qu’ils lui donnent. Ce sens résulte des interactions entre eux et le monde. Le sens évolue en fonction des interactions.

12Micropsychologie : étude fine des comportements et attitudes dans la vie quotidienne.

13Mondialisation : ce mot désigne le développement de liens d’interdépendance entre les nations à l’échelle mondiale. Ce phénomène touche la plupart des domaines, mais on l’évoque surtout dans les secteurs de l’économie pour les marchés et la communication. On peut dire que cette acceptation est propre à la fin du xxe siècle en généralisant l’idée de globalisation.

14Mouvement social : en histoire, c’est l’ensemble des événements au cours desquels certains groupes (identifiés, dans les années 60, aux classes sociales) cherchent à modifier l’organisation de la société, pour une meilleure répartition des richesses et du pouvoir politique et conduisant à un progrès social. En sociologie, c’est un ensemble de réseaux informels (d’organisations et/ou d’acteurs isolés) qui se construit sur des valeurs partagées et sur de la solidarité et qui se mobilise en fonction d’enjeux conflictuels, en ayant recours à différentes formes de protestation.

15Ontologiques (coordonnées) : ensemble des indications structurant un champ d’information.

16ORTF : Office de la Radiotélévision française.

17Paradigme : une représentation, un modèle cohérent de vision d’une discipline, d’une réalité qui repose sur un courant de pensée, sur une théorie.

18Positivisme : doctrine d’Auguste Comte selon laquelle l’expérience est le seul moyen de vérifier ses connaissances et d’affirmer une vérité.

19RTF : Radiotélévision Française.

20Sémiologique : « Science qui étudie la vie des signes au sein de la vie sociale ». (F. de Saussure)

21Sociodynamique : étude des styles d’interactions de partenaires.

22SORAFOM : Société de Radiophonie pour la France d’Outre Mer. Fut créée par Pierre Schaeffer en 1955 pour aider les populations locales à créer leurs propres médias.

23Structuralisme : le structuralisme est un courant des sciences humaines qui s’inspire du modèle linguistique et appréhende la réalité sociale comme un ensemble formel de relations.

24Syllogisme : raisonnement par déduction sur trois propositions qui entretiennent des relations de sens.

25Trope : figure de rhétorique destinée à embellir un texte ou à le rendre plus vivant. Consiste à employer un mot ou une expression dans un sens détourné de son sens propre (Exemple : voiles pour vaisseaux).

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search