Version classiqueVersion mobile

La formation de l’Irak contemporain

 | 
Pierre-Jean Luizard

Epilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ainsi, le gouvernement irakien et les autorités mandataires finirent par imposer aux ulémas chiites qu’ils s’abstiennent désormais de toute action politique, sous peine d’être arrêtés et de nouveau exilés. Mais ils ne purent pour autant obtenir ce qu’ils souhaitaient : leur ralliement et leur soutien dans la politique d’édification du nouvel État. Le rôle politique des « mujtahid-s » s’était donc effondré avec le mouvement politique qu’ils avaient dirigé. Après leur retour en Irak, les chefs religieux chiites allaient se tenir à l’écart des affaires politiques. Ils s’imposèrent un silence total dont ils ne sortirent plus jamais jusqu’à leur mort, refusant de prendre position même dans les circonstances les plus graves. Le rôle des « mujtahid-s » en Irak se limita désormais à une activité culturelle et strictement cultuelle. Sayyid Abû’l-Ḥasan Iṣfahânî, en particulier, entreprit de fonder des écoles civiles et de favoriser la publication d’ouvrages islamiques, afin de maintenir l’inf...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search