Version classiqueVersion mobile

La formation de l’Irak contemporain

 | 
Pierre-Jean Luizard

Livre VII. Les ulémas chiites et l'édification d'un état arabe local sous mandat

D. – L’opposition des ulemas chiites au traité anglo-irakien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les deux années qui suivirent le congrès de Karbalâ’ virent le mouvement d’opposition au mandat prendre une ampleur croissante. Les campagnes virulentes contre le traité, le boycott des élections de l’Assemblée constituante et l’opposition au gouvernement allaient l’illustrer de façon éclatante. Durant cette période, les rôle des « mujtahid-s », notamment à Najaf et à Kâẓimayn, fut d’une importance cruciale puisqu’ils prirent la direction de tous les courants de l’opposition.

Cependant, cette polarisation des forces de l’opposition autour des « mujtahid-s », pour effective qu’elle fût, commençait à se ressentir des mutations rapides intervenues dans l’édifice social du pays. Celles-ci allaient avoir pour conséquence une modification des positions politiques de certaines forces qui constituaient la base sociale de l’opposition. Tandis que la direction religieuse chiite maintenait sans fléchir une opposition de principe au mandat1, l’opportunisme et l’hésitation commençaient à se faire...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search