Version classiqueVersion mobile

La formation de l’Irak contemporain

 | 
Pierre-Jean Luizard

Livre VII. Les ulémas chiites et l'édification d'un état arabe local sous mandat

C. – Les agressions wahhabites et le congrès de Karbala’

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fayṣal était arrivé à Basra le 23 juin 1921. Après la cérémonie de couronnement, le 23 août 1921, le gouvernement britannique n’eut de cesse de lui faire signer un traité, qui garantissait l’avenir de sa domination sur le pays, au cas où le mandat lui serait retiré. Les négociations commencèrent le 29 septembre 1921 entre le résident permanent et le roi Fayṣal et elles se terminèrent par l’approbation du traité par le gouvernement irakien, le 10 octobre 1922, après un premier accord de principe du gouvernement le 25 juin de la même année.

Cependant, les négociations, qui durèrent plus d’un an, avaient été particulièrement âpres. Au bout de cinq mois, la discorde entre Fayṣal et sir Percy Cox éclatait au grand jour, à cause de l’insistance des Britanniques à imposer des clauses du traité auxquelles le roi demeurait opposé. Fayṣal n’apparaissait pas comme l’instrument docile de la politique britannique tel que le résident l’avait espéré, malgré les moyens de pression énormes dont ce de...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search