Version classiqueVersion mobile

Les dernières séances

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Forces et faiblesses

Chapitre VII. Une demande en mutation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une évolution mondiale, allant vers un faible niveau de consommation de films en salles, renforce la thèse qui défend que les causes de type économique - invoquées pour expliquer la baisse des entrées - ne sont guère convaincantes, car trop peu rigoureuses et reproductibles. Le niveau de la fréquentation échappe à toute la filière comme aux pouvoirs publics, mime s’il a globalement à voir avec la concurrence des autres supports de diffusion visuelle. Ce sont les changements d’attente et de représentation mentale qui transforment les citoyens, plus ou moins donc, en spectateurs de cinéma. L’évolution de la société va de pair - entre autres - avec les entries en salles, et l’actuelle prégnance du visuel n’augure guère en faveur des images cinématographiques.

Durant son premier siècle, le cinéma n’a cesse de muter, sa place dans l’esprit des spectateurs également, et donc son exploitation en salles aussi. Ces transformations se sont avérées être des réactions en étroite relation avec le...

© CNRS Éditions, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search