Version classiqueVersion mobile

Les identités collectives à l'heure de la mondialisation

 | 
Bruno Ollivier

Les auteurs

Texte intégral

1Jan Berting, né à Vlissingen (Pays-Bas), est professeur émérite de l’Université Erasmus de Rotterdam. Il a occupé des postes dans plusieurs organisation nationales et internationales : Unesco, délégué des Pays-Bas au Centre de Coordination des Recherches et de Communication (Le Centre de Vienne), président de l’Institut Interuniversitaire pour la Coordination des Recherches dans le Sciences Sociales à Amsterdam, etc.

2J. Berting, Europe. A Heritage, a Challenge, a Promise, Delft, Eburon, 2006.

3Nestor García-Canclini est né en Argentine. Docteur en philosophie des universités de Paris et de la Plata, il enseigne en Argentine jusqu'en 1975 puis s'installe au Mexique. Il obtient une bourse Guggenheim en 1981, le prix de l'essai Casa de las Américas en 1982 pour son livre Las culturas populares en el capitalismo et le prix de la Latin American Studies Association pour Culturas Híbridas. Il est professeur chercheur émérite de la Universidad Autónoma Metropolitana, Iztapalapa à Mexico et chercheur émérite du Système National de la recherche au Mexique.

4N. G. Canclini, Culturas Hibridas, Paidos Iberica, 2001

5Stuart Hall est né à Kingston, Jamaïque. Il a immigré en Grande Bretagne et rencontré Richard Hoggart avec qui il est à l'origine du courant des Cultural Studies britanniques. Il fut directeur du Center for Contemporary Cultural Studies de Birmingham à la fin des années 1960, puis professeur à l’Open University de Londres.

6S. Hall, Identités et cultures. Politiques des Cultural Studies, édition établie par Maxime Cervulle, trad. de Christophe Jaquet, Paris, Éditions Amsterdam, 2007

7Jesús Martín-Barbero est né à Ávila (Espagne). Il a été Président de l'Association latino-américaine des chercheurs en communication (ALAIC), membre du comité consultatif de l'Association latino-américaine des facultés de communication sociale (FELAFACS) et expert pour de nombreux organismes internationaux (OEA, UNESCO...).

8J. Martín-Barbero, Des médias aux médiations, CNRS éditions, 2000, coll. « communication » (présentation par Guy Lochard et Bruno Ollivier).

9Renato Ortiz est né dans l'État de São Paulo au Brésil. Il étudie la sociologie à l'Université de Paris VIII (Vincennes) et obtient un doctorat à l'École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris). Son travail porte sur les relations entre les cultures locales et les phénomènes de globalisation.

10R. Ortiz, Mundialización : saberes y creencias, Barcelona, Gedisa, 2006.

11Dominique Wolton, créateur et directeur de l'Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC). Il a fondé et dirige la Revue internationale « Hermès » depuis 1988 (CNRS Editions). Il est également le créateur et le directeur de la publication de la collection Les Essentiels d’Hermès.

12D. Wolton, Demain la francophonie, Paris, Flammarion, 2006.

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search