Version classiqueVersion mobile

Francophonie et mondialisation

 | 
Anne-Marie Laulan
, 
Didier Oillo

Glossaire

Texte intégral

1Communautarisme : terme polémique utilisé, en France, pour qualifier le mode de vie d'une communauté minoritaire devant lequel les idéaux républicains et laïcs devraient s'effacer au nom d'un droit à la différence revendiqué par les minorités. Aux États-Unis, il prend une autre signification : c'est un mouvement de pensée qui s'est développé dans les années 1970, qui fait de la communauté (ethnique, politique, sportive, etc.…) une valeur aussi importante, sinon plus que celles « universelles » de liberté. Il s’oppose alors à l’individualisme.

2Conseil de l'Europe : fondé en 1949, c'est la doyenne des institutions qui œuvrent en faveur de la construction européenne. Il regroupe 47 pays et vise à renforcer la démocratie et les droits de l’homme.

3Cyberespace : dérivé de l'anglais cyberspace, ce terme désigne, d’après le Petit Robert, un « ensemble de données numérisées constituant un univers d’information et un milieu de communication, lié à l’interconnexion mondiale des ordinateurs ». Internet est le réseau le plus populaire du cyberespace.

4Décloisonnement numérique : il s'agit de permettre aux moins nantis d'accéder à une mondialisation harmonieuse grâce à la possibilité d'accéder aux outils numériques (ordinateurs, Internet...). Par ailleurs, le numérique permet le « décloisonnement » des connaissances en les rendant également disponibles sur la toile.

5Dérégulation : elle consiste à supprimer la régulation (par les autorités étatiques) d’un secteur économique (transport, énergie, etc.) pour que puisse jouer librement les mécanismes du marché.

6Développement durable : il s’agit d’un mode de développement permettant de répondre aux générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

7Diversité culturelle : terme qui fait référence à l’existence de cultures différentes à travers le monde et à la nécessité de préserver ces différences. Le 20 octobre 2005, à l'Unesco, a été adoptée la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

8Épistémologie : réflexion scientifique, sur la nature, les méthodes et les concepts de la science.

9Internet : réseau informatique mondial qui relie des ordinateurs et permet aux utilisateurs, appelés « internautes », d’accéder à différents services (sites, courrier électronique, etc.).

10Hégémonie linguistique : dans le langage courant, l'hégémonie est une domination sans partage. L'hégémonie linguistique est la prédominance d'une langue sur les autres.

11Logiciels libres : ce sont des programmes informatiques dont la licence est dite « libre », c’est à dire qu’elle permet à tous ceux qui le souhaitent le droit d'utiliser, d'étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre ledit logiciel. À titre d'exemple on peut citer le système d'exploitation Linux.

12Mondialisation ou globalisation : ce mot désigne le développement de liens d'interdépendance entre les nations à l'échelle mondiale. Ce phénomène touche la plupart des domaines, mais on l’évoque surtout dans les secteurs de l’économie et de la communication.

13Multiculturalisme : c'est un terme sujet à diverses interprétations. Il peut simplement désigner la coexistence de différentes cultures (ethniques, religieuses etc.) au sein d'un même ensemble (pays, par exemple). Il peut aussi désigner différentes politiques volontaristes, anti-discriminatoires, visant à assurer un statut social égal aux membres des diverses cultures.

14Multilinguisme : synonyme de plurilinguisme, maîtrise par un individu de plusieurs langues. Le multilinguisme est perçu par ceux qui le défendent comme le meilleur moyen de défendre et promouvoir la diversité culturelle.

15Norme ouverte : une norme (une règle) est définie comme ouverte lorsqu'elle a les propriétés suivantes. Elle est accessible à tous, son utilisation n’est soumise à aucune contrainte, son comité de rédaction est ouvert à toutes les parties, elle fonctionne selon un système de revue par les pairs, son comité de rédaction est initialement constitué de personnes dont la compétence est reconnue, elle est évolutive.

16Savoir et connaissance : en français, le terme de savoir a un sens qui ne coïncide pas exactement avec celui de connaissance alors que l'anglais utilise knowledge dans tous les cas. La psychologie cognitive distingue les savoirs des connaissances : les savoirs sont des données, des concepts, des procédures ou des méthodes qui existent hors de tout sujet connaissant ; les connaissances, par contre, sont indissociables d'un sujet connaissant.

17Société civile : terme qui a de nombreux sens, mais que nous définirons, ici, comme l’ensemble des citoyens d’une communauté politique (ville, nation, Europe, etc.), agissant de façon autonome des États dans un cadre associatif.

Sigles

AIF :

Agence intergouvernementale de la francophonie.

AUF :

Agence universitaire de la francophonie.

OIF :

Organisation internationale de la francophonie.

AIMF :

Association internationale des maires francophones.

APF :

Assemblée des parlementaires de la francophonie.

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search