Version classiqueVersion mobile

L'impossible Présidence impériale

 | 
François Vergniolle de Chantal

Troisième partie. La permanence du syndrome wilsonien

La plus grande assemblée délibérative au monde ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La liberté des débats est la marque de fabrique de la chambre haute depuis le milieu du xixe siècle. Que ce soit pour la critiquer ou l’aduler, cette liberté sénatoriale imprègne les représentations actuelles, non seulement au sein de l’opinion publique et des observateurs, mais aussi des élites politiques. Le sénateur Robert Byrd (1917-2010), un démocrate de la Virginie Occidentale profondément attaché à l’identité institutionnelle du Sénat et à ses traditions, déclarait ainsi en 1993 : « Ce qui fait du Sénat des États-Unis une chambre haute unique au monde est la capacité qu’il donne à ses membres de parler sans restrictions. Et la protection des minorités a parfois été un très grand avantage pour une nation. Il y a plusieurs cas où de grandes causes dans l’histoire mondiale ont d’abord été soutenues par une minorité. Et il a été démontré à plusieurs reprises que la minorité peut avoir raison. C’est donc un des éléments les plus importants pour les libertés du peuple. Tant que le ...

© CNRS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search