Version classiqueVersion mobile

L'impossible Présidence impériale

 | 
François Vergniolle de Chantal

Deuxième partie. La reformulation du bicamérisme aux États-Unis

La chambre basse est-elle rationalisée ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Chambre des Représentants est sans doute ce que les États-Unis ont de plus proche d’un parlement à l’européenne. Tout d’abord parce que les équivalents fonctionnels à un contrôle politique de l’Exécutif, comme l’initiative d’un impeachment et le pouvoir budgétaire, lui sont constitutionnellement attribués. Mais c’est surtout l’organisation interne de la chambre à l’heure actuelle qui pousse au rapprochement avec les expériences européennes : à l’instar d’un parlement, le principe majoritaire et la discipline partisane y sont maintenant des pratiques incontestées. Cette rationalisation du fonctionnement explique que sous certaines conditions, essentiellement idéologiques, la Chambre des Représentants devienne le bras armé de la Présidence. Lorsqu’il y a alignement partisan entre l’Exécutif et la chambre basse (unified government), le rapport qui s’établit entre les deux institutions est très similaire à celui qui nous est familier en Europe. En effet, le président peut dès lors co...

© CNRS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search