Version classiqueVersion mobile

De la volatilité comme paradigme

 | 
Thomas Cavanna

Partie 3. Une nouvelle ligne d'horizon idéaliste ? Les intenables promesses de l'administration Carter

Une nouvelle ligne d’horizon idéaliste ?

Les intenables promesses de l’administration Carter

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« En tant que président, je ne souhaite pas faire quoi que ce soit qui contreviendrait aux standards éthiques et moraux que je souhaite appliquer dans ma vie personnelle ou qui violerait les principes et le caractère du peuple américain »
– Jimmy Carter (novembre 1976)1

Survenant après une période d’égarement symbolisée entre autres par la guerre du Vietnam et le scandale du Watergate, le mandat présidentiel de Jimmy Carter se distingua nettement de celui de ses prédécesseurs par son insistance très marquée sur le besoin d’opérer un retour aux vertus profondes de l’Amérique (liberté, intégrité…). Ce nouveau cap se déclina dans la sphère diplomatique à travers deux objectifs principaux, la défense des droits de l’Homme et la non-prolifération nucléaire, ainsi qu’une philosophie visant à appréhender le tiers-monde autrement qu’à travers le prisme déformant de la Guerre Froide. L’arrivée au pouvoir de l’administration démocrate coïncida par ailleurs avec de profonds soubresauts politique...

© CNRS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search