Version classiqueVersion mobile

De la volatilité comme paradigme

 | 
Thomas Cavanna

Partie 1. L'administration Nixon face au conflit indo-pakistanais de 1971 : un « tilt to Pakistan » justifié par la Guerre Froide globale ?

Chapitre 1. Une déflagration inattendue ?

Les profondes racines du conflit indo-pakistanais de 1971

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le conflit qui éclata le 25 mars 1971 au Pakistan oriental fut le résultat d’une longue dégradation des relations entre les deux ailes du pays. Cette genèse interne était vouée à rendre toute initiative américaine à la fois plus complexe et moins décisive, même si, comme l’Inde, l’U.R.S.S. et la Chine, les États-Unis furent rapidement aspirés dans ce conflit local selon les lignes de fracture de la Guerre Froide.

Une dégradation bengalie sanctionnant la politique inique des élites du Pakistan occidental depuis 1947

Pris au milieu des tensions qui déchiraient les communautés hindoue et musulmane des Indes britanniques, les habitants du Bengale oriental s’étaient retrouvés face à un dilemme cornélien à partir des années 1930 : privilégier leurs liens culturels et linguistiques avec le Bengale occidental, à majorité hindoue, ou suivre leur foi et le sentier indépendantiste offert par la Ligue Musulmane de Jinnah. Prenant fait et cause pour ce dernier, ils soutinrent la création du Pakist...

© CNRS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search