Version classiqueVersion mobile

De la volatilité comme paradigme

 | 
Thomas Cavanna

Partie 1. L'administration Nixon face au conflit indo-pakistanais de 1971 : un « tilt to Pakistan » justifié par la Guerre Froide globale ?

L’administration Nixon face au conflit indo-pakistanais de 1971 : un « tilt to Pakistan » justifié par la Guerre Froide globale ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Nous étions sortis de la tempête avec notre gouvernail intact. Nous pouvions poursuivre notre route ».
– Henry A. Kissinger (1979)1

C’est en ces termes lapidaires que l’ancien conseiller à la sécurité nationale Henry Kissinger résuma dans ses mémoires la manière dont lui et le président Richard Nixon durent gérer en 1971 une crise dans le sous-continent indien risquant, selon eux, de briser une « trajectoire » stratégique incomparablement plus importante. Se situant en cela dans la droite lignée de l’administration Johnson, les deux hommes de la Maison-Blanche n’attendaient a priori strictement rien de la région en soi, espérant simplement éviter « d’ajouter une complication à [leur] calendrier »2. Leurs priorités se situaient ailleurs : trouver une porte de sortie honorable à la guerre du Vietnam et poursuivre la stratégie de containment de l’U.R.S.S., le tout dans un contexte de déclin relatif des États-Unis. C’est dans ce contexte même que fut énoncée en juin 1969 la « doctrine N...

© CNRS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search