Version classiqueVersion mobile

Tétouan

 | 
Jean-Louis Miège
, 
M’hammad Benaboud
, 
Nadia Erzini

Les origines

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Plan. Tétoua au début du xixe siècle

Image 1000000000000E2400000B193B67E827.jpg

1 Nouvelle kasbah. 2 Palais du Méchouar. 3 Cimetière musulman. 4 Bab al-Mqabar. 5 Zaouya Sidi Ali ibn ar-Raisul. 6 Mosquée al-Kabir. 7 Zaouya Sidi Sa'idi. 8 Bab as-Sa'ida. 9 Quartier al-Blad. 10 Quartier Ribad as-Sifli. 11 Bab al-Oqla. 12 Bab ar-Ramuz. 13 Nouveau mellah (en cours d’aménagement). 14 Vestiges des anciens murs Kasbah al-Mandari. 15 Feddan. 16 Quartier Tranqat. 17 Bab at-Tut. 18 Quartier al-Uyun. 19 Bab an-Nwadir. 20 Djebel Dersa. 21 Oued Martil. 22 Vers Tanger. 23 Vers Fès. 24 Vers le port de Martil.

Dessin de Jean-Claude Golvin, avec la collaboration de Florence Babled.

Il n’est de voyageur qui, découvrant Tétouan, ne manifeste son ravissement. Les images surgissent à la première vision de la blanche ville dans son décor de montagnes. La voici « mollement assise sur les bords fleuris de l’oued Martine, non loin de la Méditerranée, vis-à-vis de l’Andalousie qui en fit sa prospérité », « alanguie dans son lit de fleurs et de feuillages ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search