Version classiqueVersion mobile

L'Asie-monde

 | 
Jean-François Sabouret

Partie II. Enjeux nationaux et stratégiques

La haute administration japonaise ou le pouvoir de l’ombre

Pierre-François Souyri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Novembre 2010

En septembre 2009, le Parti démocrate du Japon (PDJ) remportait les élections législatives. Pour la première fois depuis plus d’un demi-siècle, les conservateurs perdaient la majorité dans les deux chambres et se trouvaient rejetés dans l’opposition. Certains observateurs jugèrent alors bon d’avertir le monde que le Japon vivait un événement historique considérable, comparable par certains aspects à la rénovation entreprise en 1868. Rien de moins !

Plus d’une année s’est passée depuis la victoire des démocrates et la politique japonaise n’a pas drastiquement changé. Pire, l’État est clairement engagé non pas dans un mouvement de démocratisation des institutions, comme on aurait pu s’y attendre après une alternance si longtemps espérée, mais dans une dérive autoritaire qui n’annonce rien de bon pour les libertés publiques et la démocratie.

Que s’est-il donc passé depuis l’automne 2009 ? Pas grand chose serait-on tenté de dire eu égard aux promesses des démocrates. Le nouve...

© CNRS Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search