Versión clásicaVersión móvil

L'énergie à découvert

 | 
Rémy Mosseri
, 
Catherine Jeandel

Sixième partie. Entre sources et usages : stockage et vecteurs d'énergie

5. Le vecteur hydrogène

François Le Naour

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Si la production d’énergie subit une nouvelle révolution avec l’introduction massive des énergies renouvelables qui doivent supplanter progressivement les énergies fossiles, il en va de même pour les vecteurs énergétiques au sein desquels les vecteurs carbonés également d’origine fossile (charbon, carburants liquides, gaz naturel) devraient voir leurs usages diminuer. À ce titre, les biocarburants et l’électricité prennent une place grandissante, mais ils ne sont pas capables de répondre à l’ensemble des besoins liés à tous les usages de l’énergie. Les besoins croissants en vecteurs énergétiques nécessitent une troisième voie, complémentaire des deux précédentes. L’hydrogène présente un intérêt car, à l’instar du gaz naturel, il se stocke et se transporte facilement sans déperdition, et son contenu énergétique est particulièrement élevé puisqu’il atteint le niveau record de 120 MJ/kg (33,36 kWh/kg). Déjà dans les années 1980, suite aux chocs pétroliers, les technologies liées à l’hy...

Autor

Physicien, Ingénieur CEA, LITEN/DTBH, Grenoble.
francois.le-naour@cea.fr

© CNRS Éditions, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search