Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'énergie à découvert

 | 
Rémy Mosseri
, 
Catherine Jeandel

Sixième partie. Entre sources et usages : stockage et vecteurs d'énergie

3. Les supercondensateurs

Thierry Brousse et François Béguin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les supercondensateurs* sont des dispositifs électrochimiques de stockage de l’énergie de forte puissance spécifique*. Leur invention remonte à la fin des années 1950, lorsque les premiers brevets font état de systèmes de stockage d’énergie constitués de deux électrodes de carbone activé* de grande surface spécifique* immergées dans un électrolyte*. Lors de la charge du supercondensateur à l’aide d’un générateur de courant extérieur, la polarisation des deux électrodes conduit, à leur surface, à une accumulation de charges ioniques de signe opposé à celui de la polarité de l’électrode (figure 1). Cette accumulation de charges s’effectue à l’interface électrode/électrolyte dans la double couche électrochimique* dont l’épaisseur ne dépasse guère quelques nanomètres. La quantité de charges accumulées est directement proportionnelle à la différence de potentiel appliquée entre les deux électrodes. Le facteur de proportionnalité est la capacité du dispositif. Lors de l’utilisation du sup...

Auteurs

Matériaux pour le stockage de l’énergie, Université de Nantes, Professeur, Polytech Nantes, IMN, Nantes.
thierry.brousse@univ-nantes.fr

Matériaux et systèmes électrochimiques de stockage de l’énergie, Professeur à l’Université Technique de Poznan (Pologne), Professeur Émérite, Université d’Orléans, CRMD, Orléans.
beguin@cnrs-orleans.fr

© CNRS Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540