Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'énergie à découvert

 | 
Rémy Mosseri
, 
Catherine Jeandel

Cinquième partie. Les énergies renouvelables

30. L’hydrogène naturel

Bruno Goffé et François Guyot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans de nombreux documents ou rapports de prospective sur l’énergie, il est encore souvent écrit que l’hydrogène n’existe pas à l’état naturel. Cette affirmation sous-entend qu’il n’existerait pas de source concentrée en hydrogène libre sur Terre (la teneur en H2 libre est de 0,55 ppm dans l’atmosphère). En fait, il existe bien des émanations naturelles focalisées de dihydrogène dans les océans et sur les continents. Elles résultent de l’interaction de l’eau avec des roches du manteau terrestre qui affleurent dans les fonds marins par l’écartement progressif des plaques océaniques ou qui ont été exhumées sur les continents lors de la formation des chaînes de montagne. Lorsqu’elles sont mises en contact avec l’eau, ces roches s’altèrent spontanément en s’hydratant et en s’oxydant dans un processus appelé serpentinisation. Ce phénomène a probablement participé à la création des conditions nécessaires à l’apparition de la vie. La roche ainsi formée, la serpentinite, assez commune en su...

Auteurs

Minéralogiste, Professeur des Universités, IMPMC/IPGP, Université Denis Diderot, Paris.
guyot@impmc.upmc.fr

© CNRS Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540