Versión clásicaVersión móvil

L'énergie à découvert

 | 
Rémy Mosseri
, 
Catherine Jeandel

Cinquième partie. Les énergies renouvelables

9. Bioraffinerie

Jean-Luc Duplan

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La bioraffinerie est une raffinerie dans laquelle les procédés de transformation sont non seulement de nature biologique mais aussi physique et chimique. Le préfixe « bio » ne se justifie donc que par le caractère vivant de la matière première : la biomasse. La bioraffinerie est en concurrence avec la raffinerie pétrolière quand elle est capable de proposer au marché des molécules analogues dans leurs propriétés et dans leurs usages.

Bioraffinerie traditionnelle

Dans leur version traditionnelle, de nombreuses agro-industries fabriquent déjà à partir d’organes végétaux particuliers (grains, racines, tiges...) des produits plus ou moins raffinés. Les filières céréalières, betteravières et oléagineuses sont parfaitement structurées, de même que celles qui alimentent les usines de pâte à papier. Les filières d’approvisionnement en biomasse lignocellulosique (bois, pailles…) sont en revanche dans leur phase de développement. La plus grosse industrie consommatrice d’amidon est le secteur de...

Autor

Chimiste, Énergéticien, Direction de l’IPFEN Lyon, Co-animateur Bioénergies d’ANCRE.
j-luc.duplan@ifpen.fr

© CNRS Éditions, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search