Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le développement durable à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Laurence Eymard
, 
Françoise Gaill

Cinquième partie – Incidences des activités humaines sur les milieux

23. Géoingénierie de l'atmosphère : l'apprenti sorcier du climat ?

Jean-Pierre Chalon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Faire la pluie ou le beau temps

Depuis la nuit des temps, l’humanité cherche à lutter contre les éléments atmosphériques qui détruisent ses récoltes ou qui le menacent (sécheresse, inondations, grêle, foudre, tempêtes, tornades…, cf. II.5). Tout d’abord impuissante et ne sachant qu’implorer les dieux, elle a ensuite tenté d’intervenir directement sur les éléments en tirant profit des progrès de la science et de la technologie : canons à grêle, ensemencement des nuages et des brouillards avec des sels de sodium, de calcium, de potassium, d’iodure d’argent, ou avec des produits réfrigérants, comme la neige carbonique ou l’azote liquide. Dans la plupart des cas, il s’agit d’accélérer la croissance des gouttelettes d’eau ou la formation de cristaux de glace pour modifier l’aptitude des nuages à générer des précipitations. Les moyens mis en œuvre sont parfois colossaux, comme à l’occasion des Jeux olympiques de Pékin, en 2008, lors desquels la Chine a mobilisé près de 37 000 personnes, 30...

Auteur

Ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, Conseiller pour la Communication scientifique, Météo-France, Toulouse.
jean-pierre.chalon@meteo.fr

© CNRS Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540