Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Sixième partie. Une alimentation encadrée

6.11. Normes et discours gastronomiques

Bruno Laurioux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aujourd’hui, la gastronomie a envahi l’espace public – y compris celui des médias. Il s’agit d’un terme récent puisqu’il a été forgé au tout début du XIXe siècle par le poète Berchoux, même s’il s’est inspiré du titre d’un poème écrit par le grec Archestrate de Géla, plus de 2 300 ans auparavant. Si l’on prend gastronomie dans le sens large que lui donnent les dictionnaires les plus courants – « Art de la bonne chère (cuisine, vins, ordonnance des repas) » – la gastronomie est effectivement une réalité ancienne, voire très ancienne. Le problème est de repérer l’émergence d’un discours gastronomique, qui la justifie et l’encadre.

Naissance de la gastronomie

La gastronomie antique se repère à travers des textes littéraires, souvent parodiques. Poètes et auteurs de comédie s’y moquent ouvertement de la prétention des amateurs à décrire comment préparer les meilleurs plats et à classer les produits selon leurs terroirs d’origine. Cette tradition continue au Moyen Âge, où...

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540