Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Quatrième partie. Nutrition et santé

4.19. Allergies alimentaires tributaires de l’environnement

Denise-Anne Moneret-Vautrin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’allergie alimentaire connaît, au niveau mondial, une augmentation drastique de prévalence. Elle repose sur une réponse immunologique particulière dite « hypersensibilité » principalement liée à la production d’anticorps (IgE spécifiques) contre des protéines allergéniques alimentaires. Il existe une prédisposition génétique, l’atopie*, que l’on définit comme une aptitude particulière de certains organismes à développer des IgE spécifiques.

Les liens de l’allergie alimentaire avec l’environnement sont complexes. Au sens le plus large du terme, l’environnement peut être atmosphérique (exposition de l’organisme aux allergènes aériens), alimentaire (protéines naturelles ou modifiées par les technologies industrielles) ou interne : le microbiote* intestinal. Ce sont les relations de l’allergie alimentaire avec l’environnement atmosphérique dont il est couramment question.

Parmi les allergies alimentaires, on distingue les allergies primaires où l’agent sensibilisant l’organisme est l’ali...

Auteur

Immuno-allergologue Université de Lorraine
Service d’Allergologie, Centre Hospitalier Émile Durkheim, Épinal
reseau@allergyvigilance.org

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540