Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Quatrième partie. Nutrition et santé

4.16. L’intolérance au lactose

Jean-Louis Bresson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La lactase

Le lactose est un disaccharide majeur du lait. Il est hydrolysé dans le tube digestif par la lactase (lactase-phlorizine hydrolase, LPH), présente dans la muqueuse intestinale, plus précisément à la surface des microvillosités des entérocytes*. L’hydrolyse produit du glucose et du galactose rapidement qui sont complètement absorbés dans l’intestin grêle.

L’activité de la LPH apparaît dès la neuvième semaine de gestation et est très élevée à terme, ce qui rend compte de l’efficacité avec laquelle le nourrisson utilise le lactose du lait maternel (environ 70 g/l). L’activité de la LPH diminue progressivement au cours des premières années de la vie, de sorte qu’elle est très faible (moins d’un dixième de celle du nourrisson) chez 65-70 % des adultes de la population mondiale. La non-persistance de la lactase est donc une évolution physiologique, commune à tous les mammifères, espèce humaine comprise. Le déclin commence dès l’âge de 2-3 ans dans les population...

Auteur

Pédiatre nutritionniste
Centre d’Investigation Clinique
Mère-Enfant
Hôpital Necker-Enfants Malades et Université Descartes
Paris
jean-louis.bresson@nck.aphp.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540