Version classiqueVersion mobile

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Quatrième partie. Nutrition et santé

4.13. Les fibres alimentaires : un concept revisité

Nathalie Delzenne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Origine du concept

Il y a plus de 1 800 ans, le médecin Galien faisait déjà référence à des aliments qui « stimulent les intestins à évacuer, et qui les protègent », en parlant notamment de préparations de céréales « foncées ». L’intérêt d’ingérer des composants non digestibles est donc ancien. En 1953, Hipsley utilisa pour la première fois le terme fibres alimentaires, en décrivant l’incidence moins élevée de septicémie chez des femmes enceintes qui ingéraient régulièrement des aliments dont les résidus fibreux se retrouvaient au niveau des selles. C’est dans les années 1970 que les livres de référence en nutrition mentionnèrent l’existence de glucides qui résistent à la digestion et accélèrent le transit intestinal. À cette époque, l’alimentation peu raffinée des populations rurales africaines fut une explication de la moindre incidence du cancer du côlon.

De l’analyse à la définition des fibres alimentaires

Image

Classificatio...

Auteur

Nutritionniste
Louvain Drug Research Institute
Université Catholique de Louvain
Bruxelles, Belgique
nathalie.delzenne@uclouvain.be

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search