Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Quatrième partie. Nutrition et santé

4.5. L’alimentation du nouveau-né

Dominique Darmaun

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Loin d’être un adulte en miniature, le nouveau-né est presque un extra-terrestre. Expulsé d’un milieu fœtal « protégé » du froid et de l’oxygène, il doit subitement assurer sa thermorégulation et lutter contre le stress oxydant*. Nourri jusqu’alors par un flux intraveineux continu de nutriments via le cordon ombilical, il doit désormais s’adapter à une nutrition orale intermittente, contenant 60 % de l’énergie sous forme de lipides, alors qu’in utero il utilisait le glucose comme seul substrat énergétique. Équipé d’un gros cerveau (> 10 % du poids à la naissance) le bébé a de gros besoins en glucose, seul carburant du cerveau ; or il a de faibles réserves en glycogène*, et est incapable d’utiliser les « sucres lents » faute de l’enzyme nécessaire pour les dégrader (amylase) : il doit donc être nourri toutes les 3 h les premiers jours.

En outre, le nourrisson grossit de 1 g/h de 0 à 3 mois ; la première année de la vie est la seule où le poids triple et la taille augmente de 50 % (il ...

Auteur

Pédiatre nutritionniste
UMR Physiologie des Adaptations Nutritionnelles
IMAD, CHU Hôtel-Dieu
Nantes
ddarmaun@chu-nantes.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540