Version classiqueVersion mobile

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Troisième partie. Les systèmes alimentaires

3.15. Des famines d’aujourd’hui à celles d’hier

Laurent Feller

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les famines ont longtemps été considérées comme des phénomènes cataclysmiques liés au dérèglement du climat, aux caprices de la météorologie ou, en général aux phénomènes naturels : relevant du domaine de la fatalité, elles faisaient vivre une partie de l’humanité dans la menace d’une mort atroce. Elles sont désormais intégrées à des schémas d’explication dans lesquels le fonctionnement des marchés et la pauvreté des consommateurs jouent un rôle central. Cette perspective modifie les approches des historiens en accentuant le caractère monstrueux de la mort par la faim.

Reconsidérer les grandes famines du passé

L’idée dominant l’historiographie occidentale dans les années 1950-1990 était qu’il existe un rapport direct entre les ressources disponibles et le nombre d’hommes à nourrir. L’accroissement des ressources est possible mais n’est pas infini. De ce fait, après une phase de croissance de plus ou moins longue durée, comme celle qui s’étend du XIe au XIIIe siècle e...

Auteur

Historien du Moyen Âge
UMR « Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris »
Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne
Paris
laurent.feller@univ-paris1.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search