Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Troisième partie. Les systèmes alimentaires

3.2. Prédateurs : chasseurs-cueilleurs d’hier et d’aujourd’hui

Serge Bahuchet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant 2 millions d’années, soit 99,6 % de son histoire, le genre Homo a fondé son système alimentaire sur l’utilisation de la flore et de la faune spontanées. C’est seulement depuis les derniers 10 000 ans que la domestication des espèces a augmenté sa maîtrise de l’apport calorique. De nos jours quelques dizaines de groupes vivent encore de chasse et de collecte, bien qu’en interaction depuis des millénaires avec des agriculteurs et en lien avec le monde extérieur depuis des siècles.

Image

Fig. 1 – Un essart de forêt équatoriale. Ngbatea, République centrafricaine, 1982, photo Serge Bahuchet

Paradoxalement c’est le régime alimentaire des chasseurs-cueilleurs modernes qui nous est le mieux connu, celui des hommes de la Préhistoire étant sujet à reconstructions complexes. En effet, les sites archéologiques révèlent presqu’exclusivement les restes animaux issus de la chasse, conduisant ainsi à l’illusion d’un régime exclusivement carné. Toutefois, les techniques de fouilles ...

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540