Version classiqueVersion mobile

L'alimentation à découvert

 | 
Catherine Esnouf
, 
Jean Fioramonti
, 
Bruno Laurioux

Deuxième partie. Fabriquer les aliments : du champ à l'assiette

2.13. L’emballage alimentaire

Nathalie Gontard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’il soit en plastique (le plus important en volume), en papier-carton (premier matériau en valeur), en verre, en bois, en métal ou en matériau composite, l’emballage est mis en œuvre à la fin de la chaîne de production pour protéger et commercialiser l’aliment. L’emballage est souvent considéré indépendamment de l’aliment alors qu’il en est l’allié indispensable et indissociable. Après avoir été célébré pour une intensification et une diversification considérables de ses formes et de ses utilisations (deux prix Nobel en 1963 sur la chimie des plastiques), l’emballage est sorti du cœur des préoccupations de notre société à la fin du XXe siècle, où il reste remarqué pour ses innovations esthétiques et de praticité. À l’aube du XXIe siècle, l’emballage est accusé de contaminer l’aliment et de polluer notre environnement, les coupables désignés étant les nombreux et complexes plastiques issus de la chimie du pétrole. Pourtant l’emballage se caractérise aujourd’hui par des innovations ...

Auteur

Sciences de l’Aliment et de l’Emballage
Unité « Ingénierie des Agropolymères et Technologies Émergentes »
INRA
Montpellier
nathalie.gontard@univ-montp2.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search