Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Sixième partie. Eau et société

24. Gestion sociale de l’irrigation

Olivia Aubriot

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

L’irrigation est trop souvent considérée comme une activité purement technique ou économique et l’eau comme une simple ressource (cf. IV.4). Pourtant, plusieurs études montrent que sa gestion est avant tout relationnelle, dépendante des interactions entre individus, puisque les activités de distribution et de partage de l’eau, de gestion des conflits et de maintenance des infrastructures requièrent une organisation collective et, a minima, de l’information. L’eau est également un élément qui relie de nombreux domaines de la vie sociale et, à travers elle, s’expriment le statut social, le prestige, les relations de parenté ou les rapports de pouvoir.

Les techniques, une production sociale

Pour utiliser l’eau, des aménagements sont indispensables, pour la dévier d’une rivière ou d’une source, l’accumuler, l’extraire du sous-sol, la canaliser, la transporter ou la partager. Or, les anthropologues ont montré que les phénomènes techniques sont des phénomènes sociaux à par...

Autor

Ethnogéographe, Chargée de Recherche au CNRS, Centre d’études Himalayennes du CNRS, Villejuif, p. 294.
oaubriot@vjf.cnrs.fr

© CNRS Éditions, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540