Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Sixième partie. Eau et société

24. Gestion sociale de l’irrigation

Olivia Aubriot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’irrigation est trop souvent considérée comme une activité purement technique ou économique et l’eau comme une simple ressource (cf. IV.4). Pourtant, plusieurs études montrent que sa gestion est avant tout relationnelle, dépendante des interactions entre individus, puisque les activités de distribution et de partage de l’eau, de gestion des conflits et de maintenance des infrastructures requièrent une organisation collective et, a minima, de l’information. L’eau est également un élément qui relie de nombreux domaines de la vie sociale et, à travers elle, s’expriment le statut social, le prestige, les relations de parenté ou les rapports de pouvoir.

Les techniques, une production sociale

Pour utiliser l’eau, des aménagements sont indispensables, pour la dévier d’une rivière ou d’une source, l’accumuler, l’extraire du sous-sol, la canaliser, la transporter ou la partager. Or, les anthropologues ont montré que les phénomènes techniques sont des phénomènes sociaux à par...

Auteur

Ethnogéographe, Chargée de Recherche au CNRS, Centre d’études Himalayennes du CNRS, Villejuif, p. 294.
oaubriot@vjf.cnrs.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540