Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Sixième partie. Eau et société

13. Peut-on expliquer le prix de l’eau ?

Rémi Barbier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le niveau et le mode de fabrication du « prix de l’eau » sont devenus des objets d’attention collective depuis les années 1990, suite notamment à de fortes hausses et à quelques scandales retentissants. Techniquement, ce « prix de l’eau » correspond à la contrepartie monétaire des services d’alimentation en eau potable et d’assainissement* des eaux usées ; s’y ajoutent des prélèvements fiscaux, redevances des Agences de l’eau et TVA, dont la détermination échappe à la maîtrise des gestionnaires locaux (figure). Le montant global est généralement facturé par un seul gestionnaire, qui redistribue ensuite son dû à chaque bénéficiaire.

Des services qui ont un coût

Les prestations de ce « petit cycle de l’eau » sont cadrées par un ensemble de règles ou de conventions. Elles établissent le niveau minimal des performances attendues, par exemple en matière de continuité de service, de potabilité ou de rejet dans le milieu naturel, de fuite des canalisations… Sur cette base, ...

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540