Version classiqueVersion mobile

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Sixième partie. Eau et société

4. Le modèle urbain : histoire de l’accès à l’eau

Sylvain Petitet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’eau et la ville apparaissent comme indissociables, elles sont aussi représentatives de l’état des sciences, des techniques et de l’organisation politique, économique et sociale de leur époque.

Ainsi, à l’image de Rome, de sa dizaine d’aqueducs* principaux à l’époque impériale et des volumes d’eaux importants qu’ils permettent de mobiliser et d’acheminer sur des distances parfois élevées, les villes gallo-romaines, mobilisent une eau en quantité importante, acheminée par gravité, grâce à des ouvrages parfois impressionnants (cf. I.8). Leur construction nécessite un nivellement rigoureux, une maîtrise de la construction en pierre et en brique, des enduits de qualité, mais aussi la mobilisation de capitaux importants et une organisation municipale, dirigée par des curateurs des eaux, à même de gérer et entretenir l’ensemble des ouvrages. La disparition de cette organisation s’accompagne d’une absence d’entretien des infrastructures, de leur pillage ou de leur destruction, privant a...

Auteur

Aménagement et urbanisme, Chercheur, Directeur de la Recherche et de l’Innovation d’Egis France, EVS, Vaulx-en-Velin, p. 254.
sylvain.petitet@egis.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search