Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Cinquième partie. Qualité de l'eau

17. La remédiation naturelle et l’autoépuration des milieux aquatiques

Magali Gerino et Isabelle Laffont-Schwob

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon la Directive-cadre sur l'eau (DCE*, 2000), les hydrosystèmes européens doivent avoir atteint le bon état chimique et écologique des masses d’eaux d’ici 2015 et 2027, respectivement. Actuellement, les actions de gestion préconisées en faveur d’une meilleure qualité de l’eau dépassent rarement le niveau de diagnostic et la mise en place des redevances. Mieux comprendre le fonctionnement de la biodiversité de ces hydrosystèmes et leur géomorphologie peut permettre de définir des plans de rétablissement de ces bons états et fournir des outils d'ingénierie écologique* pour accompagner leur restauration. Cependant, les connaissances dans ces domaines restent lacunaires et elles demandent un vrai travail collaboratif entre des disciplines aussi diverses que la biologie, la physiologie, la microbiologie, la pédologie*, l’hydrogéologie, la chimie, l’écotoxicologie, l’écologie et les sciences humaines.

Image

Différents modes d'action pour chaque compartiment de biodiversité et ...

Auteurs

Écologue, Professeure à l’Université de Toulouse 3, ÉCOLAB, Toulouse, p. 234.
magali.gerino@univ-tlse3.fr

Écophysiologiste, Maître de conférences à l'Université d'Aix-Marseille, IMBE, Marseille, p. 234.
isabelle.laffont-schwob@imbe.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540