Version classiqueVersion mobile

Trésors de la chanson populaire française. Autour de 50 chansons recueillies en Acadie

 | 
Geneviève Massignon
, 
Georges Delarue

Chapitre XVII. Chansons de quête

45. Quête de la Chandeleur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Chandeleur est marquée, en Acadie, par des coutumes encore vivaces. Le chant des Coureux de la Chandeleur a pour objet de leur faire obtenir de quoi faire des crêpes. Ils les consomment ensuite ensemble, avec un certain cérémonial : chacun, homme ou femme, doit « virer » sa crêpe dans l’âtre, encore appelée « maçoune » dans certaines localités de la Nouvelle Écosse. Ce chant s’accompagne parfois d’une danse, L’Escaouette, que les Coureux de la Chandeleur effectuent dans la maison où ils quêtent.

Au Nouveau-Brunswick, nous n’avons recueilli cette danse qu’une seule fois ; elle est par contre bien connue en Nouvelle-Ecosse où on la surnomme « danse sauvage » ou « reel sauvage » ; dans l’ile du Cap-Breton, elle est connue de tous les Acadiens de plus de quarante ans.

1°) Début de la quête

A) M. Germain Chiasson, Saint-Joseph-du-Moine (Inverness), N.-B.

1961 : Enregistrée en 1961.

MÉLODIE 45-A

Nous somm’ les gens de la Chandeleur,
Si vous voulez, nous donnez pas.
Si vous voulez nous donner d...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search