Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hommage à Alexandre Kojève

 | 
Florence de Lussy

Bibliographie de l’œuvre d’Alexandre Kojève

Marco Filoni

Texte intégral

Établie parce que l’œuvre d’Alexandre Kojève est demeurée jusque-là largement méconnue, cette bibliographie recense toutes les publications que nous avons pu retrouver, et que la consultation des manuscrits du philosophe conservés maintenant au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France nous a permis, fort utilement, de compléter.

Écrits publiés par Kojève

1926

Die religiöse Philosophie Wladimir Solowjew’s, Philos. Dissert., Heidelberg, 1926 [nr. inv. Ruprecht-Karls Universität Heidelberg : W 3651].

1927

• Compte rendu de : Leang K’i-Teh’ao [Chi-Chao Liang], La Conception de la loi et les théories des légistes à la veille des Ts’in (1926), dans Evrazijskaja hronika, no 8, 1927, p. 57-61 [en russe].

1929

• Compte rendu de : K. Ambrozaitis, Die Staatslehre Wladimir Solowieffs (1927), dans Archiv für Sozialwissenschaft und Sozialpolitik, vol. 61, 1927, cahier 1, p. 199 [en allemand].

1930

• « Die Geschichtsphilosophie Wladimir Solowjeffs », dans Der russische Gedanken, t. I, 1930, cahier 3, p. 305-324 [en allemand].

1931

• Compte rendu de : René Grousset, Les Philosophies indiennes. Les Systèmes (1931), dans Revue d’histoire de la philosophie, no 5, juillet-décembre 1931, p. 416-418.

1932

• Compte rendu de : Henri Gouhier, La Vie d’Auguste Comte (1931), dans Zeitschrift für Sozialforschung, Jahrgang I, 1932, cahier 1/2, p. 152-53 [en allemand].

• Compte rendu de : Nyoti Sakurazawa, Principe unique de la philosophie et de la science d’Extrême-Orient (1931), dans Revue philosophique de la France et de l’étranger, t. CXIV, 1932, no 9-10 (septembre-octobre), p. 306-308.

[Signé par Alexandre Koyré, le manuscrit a été retrouvé dans les papiers de Kojève avec l’annotation en russe : « publié sous le nom de Koyré ».]

• Compte rendu de : J. Perrin, P. Langevin, G. Urbain, L. Lapique, Ch. Perez, L. Plantefol, introd. de L. Brunschvicg, L’orientation actuelle des sciences (1930), dans Revue philosophique de la France et de l’étranger, t. CXIV, 1932, no 9-10 (septembre-octobre), p. 315-318.

[Signé par Alexandre Koyré, le manuscrit a été retrouvé dans les papiers de Kojève avec l’annotation en russe : « publié sous le nom de Koyré ».]

1933

• Compte rendu de : Karl Jaspers, Die geistige Situation der Zeit (1931), dans Revue philosophique de la France et de l’étranger, t. CXV, 1933, no 1-2 (janvier-février), p. 137-139.

• Compte rendu de : René Poirier, Essai sur quelques caractères des notions d’espace et de temps (1932), dans Deutsche Literaturzeitung, cahier 1 (janvier), 1933, p. 12-17 [en allemand].

• Compte rendu de : René Poirier, Remarques sur la probabilité des inductions (1931), dans Deutsche Literaturzeitung, cahier 16 (avril), 1933, p. 726-729 [en allemand].

• Compte rendu de : Georg Misch, Lebensphilosophie und Phänomenologie. Eine Auseinandersetzung der Dilthey’ schen Richtung mit Heidegger und Husserl (1931), dans Recherches philosophiques, t. II, 1932-1933, p. 470-475.

• Compte rendu de : Julius Kraft, Von Husserl zu Heidegger. Kritik der phänomenologischen Philosophie (1932), dans Recherches philosophiques, t. II, 1932-1933, p. 475-477.

• Compte rendu de : Rudolf Zocher, Husserls Phänomenologie und Schuppes Logik. Ein Beitrag zur Kritik des intuitionistischen Ontologismus in der Immanenzidee (1932), dans Recherches philosophiques, t. II, 1932-1933, p. 477-480.

• Compte rendu de : Roman Ingarden, Das literarische Kunstwerk. Eine Untersuchung aus dem Grenzgebiet der Ontologie, Logik und Literaturwissenschaft (1931), dans Recherches philosophiques, t. II, 1932-1933, p. 480-486.

• Traduction de l’allemand de : Leo Strauss, Quelques remarques sur la science politique de Hobbes, dans Recherches philosophiques, t. II, 1932-1933, p. 609-622.

[La traduction n’est pas signée, mais le manuscrit original de Strauss en allemand ainsi que le manuscrit de la traduction française (de la main de Kojève), se trouvent dans les papiers de Kojève. Voir aussi la lettre de Strauss à Kojève du 17 décembre 1932 : « The Strauss-Kojève Correspondence », dans L. Strauss, On Tyranny, éd. par V. Gourevitch et M. S. Roth, New York, The Free Press, 1991, p. 222 (tr. fr. : Paris, Gallimard, 1997, p. 260)].

1934

• « La métaphysique religieuse de Vladimir Soloviev », dans Revue d’histoire et de philosophie religieuses, t. XIV, 1934, no 6, p. 534-554 ; et XV, 1935, no 1-2, p. 110-152.

• Compte rendu de : Werner Illemann, Husserls vor-phänomenologische Philosophie (1932), dans Recherches philosophiques, t. III, 1933-1934, p. 428-429.

• Compte rendu de : Friedrich Weidauer, Kritik der Transzendental-Phänomenologie Husserls. Erster Teil einer Kritik der Gegenwartsphilosophie (1933), dans Recherches philosophiques, t. III, 1933-1934, p. 429.

• Compte rendu de La Phénoménologie. Journées d’études de la Société thomiste (sans indication d’année, mais 1933), dans Recherches philosophiques, t. III, 1933-1934, p. 429-431.

• Compte rendu des ouvrages : Arthur Eddington, The Expanding Universe (1933) ; James Jeans, The New Background of Science (1933) ; Hermann Weyl, The Open World. Three lectures on the metaphysical implications of science (1932), dans Recherches philosophiques, t. III, 1933-1934, p. 464-466.

• « La philosophie des Sciences de M. Bavinck », dans Revue de synthèse, t. VIII, octobre 1934, no 2, p. 429-431.

• [Compte rendu de : Bernhard Bavinck, Ergebnisse und Problem der Naturwissenschaften (1933)].

• Compte rendu de : Gerhard Kraenzlin, Max Schelers phänomenologische Systematik (1934), dans Recherches philosophiques, t. IV, 1934-1935, p. 398-400.

• Compte rendu de : Adolf Sternberger, Der verstandene Tod. Eine Untersuchung zu Martin Heideggers Existanzialontologie (1934), dans Recherches philosophiques, t. IV, 1934-1935, p. 400-402.

• Compte rendu de : Wilhelm Sesemann, Die logischen Gesetze und das Sein (1932), dans Recherches philosophiques, t. IV, 1934-1935, p. 402-403.

• Compte rendu de : Hugo Dingler, Philosophie der Logik und Arithmetik (1931), dans Recherches philosophiques, t. IV, 1934-1935, p. 430-434.

• Compte rendu de : Marcel Granet, La Pensée chinoise (1934), dans Recherches philosophiques, t. IV, 1934-1935, p. 446-448.

1935

• Compte rendu de : Archives d’histoire des sciences et techniques [Archiv istorii nauki i techniki], Académie des sciences de l’URSS. Travaux de l’Institut d’histoire des sciences et des techniques, 1re série, vol. V (1935) et vol. VI (1935), dans Thalès, t. X, 1935, p. 237-253.

• Compte rendu de : Alfred Delp, Tragische Existenz. Zur Philosophie Martin Heideggers (1935), dans Recherches philosophiques, t. V, 1935-1936, p. 415-419.

• Compte rendu de : Friedrich Weidauer, Objektivität, voraussetzungslose Wissenschaft und wissenschaftiliche Wahrheit (1935), dans Recherches philosophiques, t. V, 1935-1936, p. 419-420.

• Compte rendu de : Fritz Kluge, Aloys Müller’s Philosophie der Mathematik und der Naturwissenschaft (1935), dans Recherches philosophiques, t. V, 1935-1936, p. 453.

• Compte rendu de : Entai Tomomatsu, Le Bouddhisme (1935), dans Recherches philosophiques, t. v, 1935-1936, p. 488.

• Traduction de l’allemand de : H. de Man, L’Idée socialiste. Suivi du Plan de travail, traduit de l’allemand par H. Corbin et A. Kojevnikov, Paris, Bernard Grasset, 1935.

1937

• Compte rendu de : J. Hessing, Das Selbstbewusstwerden des Geistes (1936), dans Recherches philosophiques, t. VI, 1936-1937, p. 395-396.

• Compte rendu de : Alois Fischer, Die Existenzphilosophie Martin Heideggers. Darlegung und Würdigung ihrer Grundgedanken (1935), dans Recherches philosophiques, t. VI, 1936-1937, p. 396-397.

1938

• Compte rendu de : Dimitri Strémooukhoff, Vladimir Soloviev et son œuvre messianique (1935), dans Revue de philosophie, no 8.

1939

• « Autonomie et dépendance de la conscience de soi », dans Mesures, 14 janvier 1939. [Il s’agit de la traduction commentée de la section A du chapitre IV de la Phénoménologie de l’Esprit de Hegel, republiée par R. Queneau « En guise d’introduction » dans l’Introduction à la lecture de Hegel, leçons sur la Phénoménologie de l’Esprit professées de 1933 à 1939 à l’École des hautes études réunies et publiées par Raymond Queneau, Paris, Gallimard, 1947 (2e éd. augmentée 1962).]

1946

• « Christianisme et communisme », dans Critique, no 3-4, août-septembre 1946, p. 308-312. [Compte rendu de : Gaston Fessard, France, prends garde de perdre ta liberté (1946).]

Hegel, Marx et le christianisme, dans Critique, no 3-4, août-septembre 1946, p. 339-366. [Compte rendu de : Henri Niel, De la médiation dans la philosophie de Hegel (1945).]

1947

Introduction à la lecture de Hegel, leçons sur la Phénoménologie de l’Esprit professées de 1933 à 1939 à l’École des hautes études réunis et publiées par Raymond Queneau, Paris, Gallimard 1947 (2e éd. augmentée, 1962).

1949

• « Difficultés et espoirs de l’OECE », dans France-Illustration, 206, 310, 24 septembre 1949. [L’article n’est pas signé, mais le manuscrit original se trouve dans les papiers de Kojève.]

1950

• « L’action politique des philosophes », dans Critique, no 41, octobre 1950, p. 46-55 ; et no 42, novembre 1950, p. 138-154.

[Compte rendu de : Leo Strauss, On Tyranny (1948). Une version plus développée a été publiée dans la première édition française du livre de Strauss (De la tyrannie, Paris, Gallimard, coll. « Les Essais » lxix, 1954, p. 387-397), sous le titre Tyrannie et sagesse, et reprise dans l’édition anglaise où a été publiée la correspondance Kojève-Strauss : L. Strauss, On Tyranny, éd. par V. Gourevitch et M. S. Roth, New York, The Free Press, 1991 (tr. fr. : Paris, Gallimard, 1997).]

1952

• « Les romans de la sagesse », dans Critique, no 60, mai 1952, p. 397-397. [Compte rendu de : Raymond Queneau, Pierrot mon ami (1942) ; Loin de Rueil (1945) ; Le Dimanche de la vie (1952).]

1955

• « Le concept et le temps », dans Deucalion, no 5, octobre 1955, p. 11-20.

1956

• « Le dernier monde nouveau », dans Critique, no 111-112, août-septembre 1956, p. 702-708. [Compte rendu de : Françoise Sagan, Bonjour tristesse (1954) ; Un certain sourire (1956).]

1964

• « The Emperor Julian and his Art of Writing », traduit en anglais par J. H. Nichols, dans Ancients and Moderns. Essays on the Tradition of Political Philosophy in Honor of Leo Strauss, éd. par J. Cropsey, New York, Basic Books, 1964, p. 65-113.

[La version originale en français, L’empereur Julien et son art d’écrire, a été publiée sous le même titre chez Fourbis (Paris, 1990).]

• « L’origine chrétienne de la science moderne », dans Mélanges Alexandre Koyré, publiés à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire, vol. II : L’Aventure de l’esprit, Paris, Hermann, 1964, p. 295-306.

[Prépublication dans la revue Sciences, no 31, mai-juin 1964, p. 37-41.]

• « Nécessité d’une révision systématique des principes fondamentaux du commerce actuel », dans Développement et civilisations, no 19, septembre 1964, p. 44.

1966

• « Pourquoi concret », dans xxe siècle, no 27, déc. 1966 (republié dans le 1974).

[Version abrégée de « Les peintures concrètes de Kandinsky » (23 au 25 juillet 1936), publié dans son intégralité dans Wassily Kandinsky, Correspondances avec Zervos et Kojève, Les Cahiers du musée national d’Art moderne (hors-série/archives), Paris, centre Georges-Pompidou, 1992, p. 177-193 (avec la traduction de la correspondance Kojève-Kandinsky : p. 143-75). Cet essai, publié une première fois dans la Revue de métaphysique et de morale, no 2, avril-juin 1985, a été en définitive publié comme livre chez La lettre volée (Bruxelles, 2001).]

• « Entretien avec Alexandre Kojève », par Gilles Lapouge, dans La Quinzaine littéraire, no 53, 1-15 juillet 1968, p. 18-20.

[Republié dans La Quinzaine littéraire, no 500, 1-15 janvier 1988, p. 2-3.]

• Essai d’une histoire raisonnée de la philosophie païenne, vol. I, Paris, Gallimard, 1968.

Œuvres posthumes

• Essai d’une histoire raisonnée de la philosophie païenne, vol. II, Paris, Gallimard, 1972.

• Essai d’une histoire raisonnée de la philosophie païenne, vol. III, Paris, Gallimard, 1973.

• Kant (1952), Paris, Gallimard, 1973.

• Esquisse d’une phénoménologie du droit (1943), Paris, Gallimard, 1981.

• L’Idée du déterminisme dans la physique classique et dans la physique moderne (1932), Paris, Le Livre de poche, 1990.

• Le Concept, le Temps et le Discours (1952), Paris, Gallimard, 1990.

• L’Athéisme (1931), trad. du russe par N. Ivanoff, Paris, Gallimard, 1998.

• La Notion de l’autorité (1942), éd. par François Terré, Paris, Gallimard, 2004.

Écrits posthumes

• « Lettres à Georges Bataille », dans Textures, no 6, 1970, p. 61-71.

• « Préface à l’œuvre de Georges Bataille », dans L’Arc, no 44, 1971.

• « La spécificité et l’autonomie du droit », dans Commentaire, no 9, 1980, p. 122-130.

• « Préface à la “Mise à jour du Système hégélien du Savoir” », dans Commentaire, no 9, 1980, p. 131-135.

[Il s’agit de la « Préface » au livre A. Kojève, Le Concept, le Temps et le Discours, éd. par B. Hesbois, Paris, Gallimard, 1990, p. 29-36.]

• « Capitalisme et socialisme. Marx est Dieu, Ford est son prophète », dans Commentaire, no 9, 1980, p. 135-137.

[Ce texte est tiré d’une conférence en allemand tenue à Düsseldorf le 16 janvier 1957 intitulée « Kolonialismus in europäischer Sicht ». Le texte intégral de cette conférence a été publié en allemand dans Schmittiana. Beiträge zu Leben und Werke Carl Schmitts, éd. Par P. Tommissen, Berlin, Duncker & Humblot, 1998, vol. VI, p. 126-40. Une version française de ce texte fut donnée par Kojève à certains de ses amis, et cette version intégrale n’a été que récemment publié dans Commentaire, no 87, 1999, p. 557-565.]

• « Una lettera di Kojève su Platone », dans Quaderni di Storia, no 12, 1980, p. 223-224. [Lettre du 9 janvier 1958 adressée à Livio Sichirollo, traduite du français et commentée par A. Francioni.]

• « Deux lettres inédites d’Alexandre Kojève à Wassily Kandinsky », dans Kandinsky (catalogue de l’exposition) Paris, Centre Georges-Pompidou, musée national d’Art moderne, 1984, p. 64-74.

[Il s’agit de deux des lettres de la correspondance en russe comprenant 42 lettres et cartes postales de Kandinsky et 8 de Kojève, correspondance qui a été ensuite publiée dans son intégralité et en français dans Wassily Kandinsky, Correspondances avec Zervos et Kojève (Les Cahiers du musée national d’Art moderne. Hors-série/Archives), Paris, 1992, p. 143-175.]

• Compte rendu de : Gaston Fessard, Pax nostra. Examen de conscience international (1936) et La Main tendue ? Le dialogue catholique-communiste est-il possible ? (1937), dans B. Hesbois, Le Livre et la Mort. Essai sur Kojève, dissertation, université catholique de Louvain, 1985, p. 152-60.

[Cette version du compte rendu inédit provient du fonds Kojève. Une version légèrement modifiée a été retrouvée dans les archives de Fessard, et publiée dans G. Marcel, G. Fessard, Correspondance (1934-1971), éd. par H. de Lubac, M. Rougier, M. Sales, introd. de X. Tilliette, Paris, Beauchesne, 1985, p. 510-516, puis republiée dans G. Jarczyk, P.-J. Labarrière, De Kojève à Hegel. 150 ans de pensée hégélienne en France, Paris, Albin Michel, 1996, p. 131-36.]

• Compte rendu de : Auguste Gregoire, Immanence et transcendance. Questions de théodicée (1939), dans B. Hesbois, Le Livre et la Mort. Essai sur Kojève, dissertation, université catholique de Louvain, 1985, p. 160-169.

• « Trois lettres à Gaston Fessard », dans G. Fessard, G. Marcel, Correspondance (1934-1971), éd. par H. de Lubac, M. Rougier, M. Sales, introd. de X. Tilliette, Paris, Beauchesne, 1985, p. 506-510.

• « Correspondance entre Alexandre Kojève et Tran-Duc-Thao », dans Genèses, no 2, 1990, p. 131-137.

[Ensuite republiée dans G. Jarczyk-P.-J. Labarrière, De Kojève à Hegel. 150 ans de pensée hégélienne en France, Paris, Albin Michel, 1996, p. 64-68.]

• « L’empire latin. Esquisse d’une doctrine de la politique française » (27 août 1945), La Règle du jeu, t. I, mai 1990, no 1, p. 89-123.

[Version tronquée.]

• « Note inédite sur Hegel et Heidegger », éd. par B. Hesbois, dans Rue Descartes, no 7, 1993, p. 29-46.

• « Moscou : août 1957 », dans Commentaire, no 62, 1993, p. 273-278.

[Ce texte fut rédigé par Kojève le 27 septembre 1957, après un séjour à Moscou au mois d’août de la même année. Kojève le fit lire à certains de ses amis du ministère de l’Économie et des Finances, parmi lesquels Bernard Clappier et Olivier Wormser, qui à cette époque était ambassadeur de France à Moscou.]

• « Der Briefwechsel Kojève-Schmitt », dans Schmittiana. Beiträge zu Leben und Werke Carl Schmitts, éd. par P. Tommissen, Berlin, Duncker & Humblot, 1998, vol. VI, p. 100-124.

• I. Fetscher, « Weltgeist zwischen Tübingen und Paris. Die Hegel-Korrespondenz mit Alexandre Kojève », dans Wolfgang Harich zum Gedächtnis, éd. par S. Dornuf und R. Pitsch, vol. II, Munich, 2000, p. 214-230.

[Ce texte contient la correspondance entre A. Kojève et I. Fetscher.]

• « La personalità di Kandinsky », dans A. Kojève, Kandinsky, éd. par M. Filoni, Macerata, Quodlibet, 2005.

[Il s’agit du texte inédit « La personnalité de Kandinsky », écrit par Kojève le 21 juillet 1946.]

Auteur

Docteur en philosophie, Marco Filoni est maître-assistant à la faculté d’architecture et société de l’université polytechnique de Milan, où il est chargé de cours d’esthétique. Spécialiste de la réception de l’hégélianisme en France et en Italie, il a publié Filosofia e politica. Attualità di Éric Weil (Urbino, 2000). Il est également auteur de la biographie Kojève prima di Kojève. Fenomelogia dell’uomo moderno (Macerata, 2004), et de plusieurs éditions italiennes de livres de Kojève, parmi lesquelles la récente publication du Kandinsky (Macerata, 2005) et de l’Introduzione al Sistema del Sapere (Milan, 2005, dans la collection « La quarta prosa » dirigée par Giorgio Agamben). Il est membre de la Società italiana di estetica.

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter