Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Trésors monétaires XXVIII

 | 
Frédérique Duyrat

Les pistoles d’or de la plage de Donville (Manche, 1623-1629)

Étude

Jérôme Jambu, Cécile Sauvage et Maryse Blet-Lemarquand

Résumé

Vingt-quatre pièces d’or ont récemment été collectées sur la plage de Donville-les-Bains, à la faveur d’une découverte fortuite ayant entraîné une campagne de prospection archéologique systématique. Malgré un type redondant durant plus d’un siècle, une fabrication peu soignée et l’usure due aux éléments naturels, leur examen montre que toutes ont été frappées au même endroit – Séville – et à la même époque – dans les années 1620. Un tel échantillon, extraordinairement homogène, apporte des éclairages nouveaux, à la fois sur la fabrication de ces monnaies en Espagne et sur l’origine de l’or, mais également sur leur circulation en France ; il permet également de présenter des méthodes d’identification numismatique. La richesse, illustrée ici, des enseignements apportés par l’étude d’un lot, par rapport à celle d’une monnaie isolée, rappelle l’absolue nécessité de déclarer toute trouvaille.

Twenty-four gold coins were recently collected on the beach of Donville-les-Bains, due to a chance find enabeling a systematic archaeological survey. Despite of a redundant type over more than one century, careless manufacturing and the wear due to the natural elements, their examination shows that all were struck in the same place – Seville – at the same period – in the 1620s. Such a sample, extraordinarily homogeneous, sheds new light, both on the manufacture of these coins in Spain and about the origin of the gold, but also on their circulation in France; it also allows to introduce numismatic identification methods. The richness, illustrated here, of the information of a lot’s study compared to an isolated coin emphasises the absolute necessity of declaring any find.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les conditions de la découverte

En avril 2014, lors d’une promenade sur la plage de Donville-les-Bains1, au nord du rocher de Granville (fig. 1), un couple de promeneurs ramasse quatre pièces de monnaies en or. En vertu du Code du patrimoine (article L. 532-3), ils déclarent rapidement la découverte2 au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), service référent pour les « biens culturels maritimes » susceptibles d’être découverts en mer comme sur l’estran3.

Figure 1 – Localisation des découvertes
(Source IGN-F/Geoportail)

Image 10000000000002DD00000287487121D9.jpg

La déclaration de découverte justifie l’organisation d’une première expertise en juillet 2016 qui permet de préciser, avec l’aide des inventeurs, l’emplacement des premières pièces, et de mettre au jour au cours d’une rapide prospection 16 autres monnaies de type similaire (fig. 2)4. Suite à ces premiers résultats, une prospection plus vaste et systématique est mise en œuvre par le DRASSM en février-mars 20175. Elle permet de cou...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540