Version classiqueVersion mobile

Statuettes funéraires égyptiennes du département des Monnaies, Médailles et Antiques

 | 
Jacques François Aubert
, 
Liliane Aubert

Annexes

Autres inventaires

Texte intégral

Avranches, musée municipal

1Liste des figurines funéraires qui se trouvaient à Avranches avant la destruction du Musée municipal, où elles étaient en dépôt du musée du Louvre 1924, provenant du département des Monnaies, Médailles et Antiques.

La plupart ont disparu pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dijon, musée des Beaux-Arts

2Liste des figurines funéraires se trouvant au musée des Beaux-Arts de Dijon, en dépôt du musée du Louvre, provenant du département des Monnaies, Médailles et Antiques.

3Ces objets étudiés par Mme V. Laurent et L. Aubert figurent tous dans le catalogue des Antiquités égyptiennes, Inventaire des collections du musée des Beaux-Arts de Dijon, paru en 1997.

(n° 932 autre série) 2 fragments

Lyon

4Liste des figurines funéraires qui se trouvaient à Lyon, au Musée égyptologique de la faculté des lettres, puis à l’Institut V. Loret, en dépôt du musée du Louvre, provenant du département des Monnaies, Médailles et Antiques.

Les 663, 666, 740 ont disparu en 1968, d’autres en 1944.

Nantes, musée Dobrée

5Liste des figurines funéraires qui se trouvent à Nantes, au musée Dobrée, en dépôt du musée du Louvre en 1924, et qui proviennent du département des Monnaies, Médailles et Antiques.

Paris, musée du Louvre

6Liste des figurines funéraires qui se trouvent actuellement au musée du Louvre, à Paris, depuis leur attribution en 1907 par le département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale » :

655, 656, 659, 660, 661, 664, 665, 670, 672, 673, 674, 677, 678, 679, 679 bis, 680 à 684, 686 à 689, 691 à 693, 696 à 704, 706, 707, 708, 710, 715 sont des Khonsoumès, XXe-XXIe dynastie en bois, correspondant aux nouveaux numéros du Louvre AF 11 849 à 11 871, AF 11 873 à 11 890, mesurant de 10 à 16,3 cm.

850 à 853, 855, 857, 858, 861 à 864, 867 à 869, 871,874,874 bis, 875, 875 bis, 876,876 bis, 877, 878, 881 à 884, 889 sont tous des anépigraphes ou effacés, DDI, ptolémaïques, en faïence renumérotés au Louvre AF 11 978 à 11 988, 11 990-12 000 et 12 007, mesurant 5,6 à 10,6 cm.

906, 907, 908, 911, 912, 914, 915, 916, 918, 919 et 921 sont tous des chaouabtis anépigraphes, Dernières Dynasties Indigènes ou Ptolémaïques en faïence, renumérotés AF 12 022 à 12 032 mesurant de 3,5 à 8,5 cm.

Les 1872 = AF 12 034 et 1951 = AF 12 036 sont des fragments anépigraphes.

De même le 922 = 12 033 de la XXIe dynastie.

Rennes, musée des Beaux-Arts

7Liste des figurines funéraires qui se trouvaient à Rennes au Musée des Beaux-Arts en dépôt du Louvre 1923 provenant du département des Monnaies, Médailles et Antiques, selon Monsieur H. de la Touche en 1981.

Les 815, 816, 819 (collection Caylus) n’ont pas pu être retrouvés.

8Les chaouabtis et ouchebtis des listes ci-dessus ont été revus en détail par L. Aubert qui les a suivis, relevés et figurés dans les nouveaux musées auxquels ils ont abouti. Cette révision nous a montré que tous les objets les plus importants de la collection de Luynes, ceux pourvus d’un titre intéressant, les plus beaux et les plus anciens sont heureusement restés au département des Monnaies, Médailles et Antiques, sauf les deux petites faïences de Renepnefret qui n’auraient pas dû être séparées des bois homonymes. Sinon, la sélection a finalement été utile en débarrassant le département des Monnaies, Médailles et Antiques de séries de doubles peu esthétiques, d’une foule d’objets anépigraphes et de petits inconnus sans grand intérêt.

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search