Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Trésors monétaires XXVI

 | 
Frédérique Duyrat

Le trésor de sesterces de Saint-Sauveur (Somme)

Étude

Ludovic Trommenschlager et Pierre-Yves Groch

Résumé

Découvert en 2013, le dépôt de Saint-Sauveur (Somme) fait partie de ces thésaurisations de la fin du iie siècle/début du iiie siècle constituées exclusivement de sesterces. Le trésor composé de 37 monnaies couvre un vaste intervalle chronologique s’étendant de Vespasien à Commode. Engendrant une usure importante, la circulation prolongée des sesterces les plus précoces les a rendus quasiment illisibles. Les monnaies de Marc Aurèle et de Commode montrant également une usure conséquente, il est possible de décaler la date d’enfouissement du dépôt au cours du iiie siècle. La systématisation de la fouille minutieuse en laboratoire ou sur le terrain de ce type de découverte permettra sans aucun doute dans un futur proche de mettre au jour les méthodes et les phases de thésaurisation des dépôts étudiés.

Discovered in 2013, the Saint-Sauveur’s deposit (Somme) is one of those end-2nd Century/beginning-3rd Century hoards exclusively made up of sestertii. The hoard composed of 37 coins covers a vast chronological interval stretching from Vespasian to Commodus. Generating an important wear, the lengthy circulation of earliest sestertii practically made them illegible. Coins of Marcus Aurelius and Commodus also have a sizeable wear, then it is possible to shift the deposit’s burying date to the 3rd Century. The systematization of meticulous studies in laboratory or during excavations of this kind of discovery will certainly permit in the immediate future to bring to light methods and phases of studied deposits’ hoards.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contexte archéologique

Aux mois d’avril et mai 2013, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a mené un diagnostic sur 54 ha à Saint-Sauveur, dans la Somme (80). Située sur l’axe Amiens-Abbeville, cette opération est venue en préalable au projet d’extension de la ZAC des Bornes du Temps.

Près de six cents structures réparties sur dix sites ont été mises au jour lors de cette opération. Leur chronologie s’étale de l’âge du bronze à la première moitié du iiie s. apr. J.-C.

Le site 9 correspond à une occupation en aire ouverte dont la superficie est comprise entre 2 et 2,5 ha. Elle est matérialisée par deux cent quarante structures archéologiques composées essentiellement de fosses et de trous de poteau. Situées à l’intérieur de la tranchée 55, les fondations en calcaire d’un grand bâtiment rectangulaire de 10,5 × 6 m (structure 13) et quelques structures atypiques dont un fond de cabane, une plateforme de rognons de silex, une vaste fosse à fond plat et bords ...

Auteurs

Archéologue numismate, doctorant à l’EPHE

Responsable d’opération à l’Inrap

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540