Versión clásicaVersión móvil

Matrices de sceaux du Moyen Âge

 | 
Ambre Vilain

Introduction

Ambre Vilain

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Parmi tous les témoignages que les hommes et les institutions du Moyen Âge nous ont légués, les sceaux constituent une source fondamentale. Si l’intérêt pour ce corpus a précédé d’un siècle la création de la science qui se propose de le décrire1, à partir des années 1840, les sceaux ont été regardés pour eux-mêmes, patiemment rassemblés, moulés, classés et publiés. En s’attaquant à ce massif de cire, la sigillographie a néanmoins longtemps négligé les matrices qui servirent à façonner les dizaines de milliers d’empreintes qui ont été reproduites par le moulage et qui forment depuis un siècle et demi les impressionnantes collections des Archives nationales.

Même si, avant le milieu du xixe siècle, certains collectionneurs français et étrangers s’étaient intéressés aux matrices de sceaux, il ne s’agissait souvent que d’un intérêt visant essentiellement à illustrer l’histoire locale2. Comme Francis Haskell l’a montré pour la peinture3, l’intérêt des collectionneurs privés pour un type d...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search