Version classiqueVersion mobile

Monnaies chinoises. Tome III

 | 
Emmanuel Poisson

Préface

Michel Amandry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’époque Song est connue pour ses céramiques et ses peintures, mais elle l’est moins pour son monnayage, pourtant l’un des plus abondants et des plus variés de l’histoire de la Chine. Sous cette dynastie, l’Empire fut le cadre de transformations socio-économiques dont les origines remontent au viiie siècle. L’expansion des surfaces cultivées entraîna un accroissement de la production agricole. Les échanges s’appuyaient sur un vaste réseau navigable qui reliait les grandes cités marchandes du bassin du fleuve Bleu. Tout comme pour l’agriculture, l’artisanat connut une forte spécialisation régionale. Les besoins de la guerre et de l’économie favorisèrent la production minière dont l’essor fut remarquable au xie siècle. L’émergence de la Chine comme véritable puissance maritime date du milieu du xe siècle. Le déclin de la route terrestre de la soie, dans le courant du viiie siècle, ainsi que la croissance de la production manufacturière et sa commercialisation en furent les facteurs. L...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search