Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les premières gravures italiennes

 | 
Gisèle Lambert

Inventaire des premières gravures italiennes

Venise, Vicence, Padoue : Domenico Campagnola

Texte intégral

Domenico Campagnola

1(Venise (?), vers 1500 – Padoue, 10 décembre 1564)

2Fils d’un cordonnier allemand, Domenico fut adopté par Giulio Campagnola, dont il prit le patronyme. Dès l’âge de dix ans, il commença son apprentissage. Suivant l’exemple de son père adoptif, il s’exerça à la peinture, au dessin, à la gravure sur cuivre et sur bois. Après la mort de Giulio, il s’imposa comme le plus célèbre graveur de Venise. Il fut comme lui précoce et son activité de graveur en taille-douce ne l’occupa, semble-t-il, que durant deux années – en 1517 et 1518 –, dates qui apparaissent sur ses gravures. Installé ensuite à Padoue, vers 1520, il y demeura toute sa vie, se consacrant à la peinture et jouissant d’une renommée qui lui valut de nombreuses commandes.

3Son œuvre gravé comprend treize burins. Le Cabinet des estampes en possède onze, auxquels s’ajoutent Le Concert, gravure inachevée de Giulio, qu’il termina, et une dizaine de bois. Ses gravures, excepté Le Concert, sont signées DO. CĀP, DO. CAMP., DOMINICVS CAMPAGNOLA ou CĀPAGNOLA, DOMINICVS CAMPAG., DNICS (N à rebours). Douze burins portent la date 1517 et un seul, La Pentecôte, la date 1518. Il dessina et tailla peut-être même aussi quelques bois. C’est aussi 1517 qui figure comme année sur les bois datés. Ses gravures seraient donc des œuvres de jeunesse. À ces œuvres certaines, s’ajoutent des œuvres attribuées et d’autres, exécutées dans la manière de Domenico.

4Si un ou deux burins de Domenico évoquent encore parfois ceux de Giulio par la technique et reflètent l’atmosphère des œuvres de Giorgione, comme Vénus ou Le Berger et le Vieux Guerrier, si énigmatique, la plupart révèlent un esprit tout à fait opposé, d’une grande originalité. L’influence de Titien y est cependant manifeste, surtout dans les compositions. Ainsi en est-il de L’Assomption de la Vierge ou de La Pentecôte.

5La tension dramatique qui se perçoit dans les burins de Domenico s’oppose tout à fait à l’atmosphère idyllique des gravures de Giulio. La liberté de son trait, vigoureux et dynamique, les formes exacerbées et les mouvements contrastés de ses figures, la déformation de la musculature, les visages caricaturaux, l’animation de ses compositions, accentuée par les contrastes de lumière et d’ombre, tout concourt à suggérer l’exaspération des sentiments des personnages, la violence du moment, de l’événement. Ses tailles, longues et ondulantes, qui donnent au modelé un aspect décoratif, parfois abstrait, caractérise son graphisme très singulier, unique dans la gravure de l’époque. Ces gravures sont parfois d’un modernisme surprenant.

6Il se rendit célèbre également par ses dessins et ses bois gravés de paysages, genre nouveau lancé par Titien et développé par Domenico, qui y trouva un moyen d’expression correspondant à son graphisme vigoureux et synthétique. À ses premiers bois, vers 1517, aux thèmes religieux et où les personnages occupent l’espace, succèdent vers 1530-1540 des paysages où les personnages jouent un rôle secondaire. Domenico a un rôle déterminant dans le développement de ce genre très prisé par les amateurs, bien que Titien reste l’inspirateur de ce mouvement. Domenico concevait des dessins destinés à être gravés sur bois par un artisan ; cependant, certaines gravures offrent une telle unité de conception et d’exécution qu’il est probable qu’elles ont été gravées par l’artiste lui-même ou que la collaboration entre le dessinateur et le graveur a été très étroite.

7Vers 1540, Domenico abandonne la xylographie pour se consacrer à la peinture et au dessin à la plume à caractère décoratif, genre qu’il privilégia jusqu’à sa mort.

8Environ une douzaine d’épreuves proviennent de la collection Marolles.

  • 1 Ye 43a rés., Archives, Inventaire du Cabinet du Roy, 5001 à 10000 (1811-1853).

9Le recueil des œuvres de Giulio et de Domenico Campagnola fut inscrit dans l’inventaire Joly du Cabinet du roy, sous le numéro 70051.

10Bibliogr. : Hans Tietze et Erica Tietze-Conrat, « Domenico Campagnola’s Graphic Art », The Print Collector’s Quaterly, 26, 1939, p. 310-333 et 444-469 ; M. Muraro et D. Rosand, Tiziano e la Silografia venziana del Cinquecento, 1976 ; D. Landau dans : Genius of Venice, 1980 ; K. Oberhuber et R. Rearick dans : Le Siècle de Titien, 1993.

Burins (716-726)

716. La Descente du Saint-Esprit

Les apôtres, rassemblés autour de saint Jean, voient apparaître le Saint-Esprit sous la forme d’une colombe, dans une gloire de langues de feu.

Burin. Forme ovale. 188 x 175 au c. de pl.

2e état : signé dans un rectangle, en bas, à g. : DO./ CĀP. Daté sous ce rectangle : 1518 (seule gravure datée 1518).

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. C 67936.

H. V, p. 210, 1-2 (20 épr. connues) ; B. XIII, p. 380, 3 ; TIB., 2519.003 ; P. V, p. 168, 3 ; Washington, 158 ; K. O., 140. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 22. Hind, Galichon et Passavant distinguent un premier état sans la date. Oberhuber y voit plutôt les épreuves de la planche usée.

11Il est possible que cette gravure et La Décollation de sainte Catherine (inv. 717) aient été gravées de part et d’autre d’une même plaque. Les formes rondes ou ovales étaient rares pour les gravures de l’époque et destinées plutôt aux estampes décoratives.

12L’iconographie de cette scène, où la Vierge ne figure pas – alors qu’elle occupe habituellement la place centrale dans l’iconographie de la Pentecôte – s’inspire, dans les Actes des Apôtres (Ac. 2, 1-13), du passage qui relate le miracle alors que dans un passage précédent (Ac. 1, 14) Marie se trouve avec les apôtres (voir aussi K. O., 112).

717 a et b. La Décollation de sainte Catherine

La sainte est agenouillée, en prières, devant l’empereur Maximien, sur son trône, qui semble vouloir la faire abjurer. Un bourreau est prêt à la frapper d’un glaive. Tout autour, des personnages et des soldats ; au premier plan, à dr., un chien dormant.

Signé sur un pilier, en haut, à g. : DOMINICVS / CAMPA / GNO / LA. Daté en bas : .MDXVII.

Burin. Forme ovale. 192 x 177 au c. de pl. 1517.

Fil. : ancre dans un cercle (fragment). Briquet, vers 520. Cl. B A 1762.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. 89 C 143466.

Autre épreuve. 192 x 177.

Ea 37 b rés. Mf. H. 106000. Non reproduit.

Hist. : Buckingham, vente Londres, mai-juillet 1834, no 3964 ; acquis de Pieri-Bénard, le 28 mars 1835, 4,04 livres sterling.

H. V, p. 210, 2 (30 épr. connues) ; B. XIII, p. 381, 6 ; TIB., 2519.007 (Décollation d’une sainte) ; Washington, 157. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 22 : « … sainte qu’un Roy fait décoller ». Ye 84 rés., Acquisitions 1830-1847, no 1089.

717 a. Filigrane

13Il est possible que cette gravure et La Descente du Saint-Esprit (inv. 716) aient été gravées de part et d’autre d’une même plaque.

718. L’Assomption

La Vierge, au milieu d’anges et de séraphins, dans les cieux, apparaît aux douze apôtres.

Dans l’angle inf. dr., sur une feuille : DOMINICVS / CAMPA / GNOLA / 1517.

Burin.

1er état : l’ombre du pied g. du premier apôtre, à g., est formée de tailles parallèles et ne s’étend pas jusqu’au bord de la pl. 290 x 197 au c. de pl.

Fil. : ancre dans un cercle. Briquet, vers 485. Cl. B A 1766.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. 89 C 143467.

H. V, p. 211, 3-1 (8 épr. connues) ; B. XIII, p. 381, 4 ; TIB., 2519.004 S 1. ; P. V, p. 168, 4 ; Washington, 152 ; D. L., P 22 ; K. O., 136. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23.

718. Filigrane du 1er état

2e état : l’ombre du pied g. du premier apôtre, à g., est maintenant formée de tailles croisées et s’étend jusqu’au bord de la pl. 287 x 199. Épr. rognée.

Hist. : Buckingham, vente Londres, mai-juillet 1834, no 3962 ; acquis de Pieri-Bénard, le 28 mars 1835, 6,06 livres sterling.

Ea 37 b rés. Mf. H 105998.

H. V, p. 211, 3-2 (3 épr. connues ?) ; B. XIII, p. 381, 4 ; TIB., 2519.004 S 2 ; P. V, p. 168, 4 ; Washington, 152. Ye 84 rés., Acquisitions 1830-1847, no 1087.

719 a et b. Bataille d’hommes nus

Une violente bataille d’hommes nus, certains à cheval, d’autres à terre, dans des positions outrancières, se déroule à l’orée d’un bois ; un chien aboie, au premier plan, à g.

Signé et daté sur une feuille dans l’angle inf. g. : DOMINICVS / CĀPAGNOLA / .1517. (l’épreuve est abîmée à cet endroit et quelques lettres de la signature ne sont pas visibles).

Burin. 224 x 227 au c. de pl.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. 89 C 143468. Non reproduit.

Autre épreuve avec la signature complète. 222 x 227 au tr. c. Tirage plus récent.

Fil : ancre dans un cercle surmontée d’une étoile ; peu visible. Non reproduit.

Ea 37 b rés. Mf. H 106003.

H. V, p. 211, 4 (39 épr. connues) ; B. XIII, p. 384, 10 ; TIB., 2519.013 ; P. V, p. 169, 10 ; Washington, 156 ; D. L., P 21 ; K. O., 138. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23.

720. La Résurrection

Dans le fond, à g., Jérusalem dans le soleil.

Signé et daté sur une feuille posée sur le tertre où se dresse le Christ : DOMINICVS / CĀPAGNOLA / .1517.

Burin. 182 x 123. Épr. rognée.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. C 67935.

H. V, p. 211, 5 (9 épr. connues) ; B. XIII, p. 380, 2 ; TIB., 2519.002. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23.

721. Jésus guérissant les malades à la piscine de Bethesda

Devant le Christ, trois paralytiques qui se baignent ; au second plan, trois Pharisiens qui observent la scène ; derrière le Christ, deux apôtres.

Signé dans l’angle inf. dr. : DOMINICVS / CAMPAGNOLA.

Burin. 131 x 99. Épr. rognée. La date 1517 qui devait se trouver dans l’angle inf. g. a été ainsi coupée. Cette épr. ne comportant pas de date, elle est considérée à tort comme une épr. unique d’un premier état dans les catalogues de l’œuvre de l’artiste, alors qu’il s’agit d’une épr. semblable à toutes celles conservées mais rognée. Cette gravure ne comporte donc qu’un seul état.

Ea 37 b rés. Cl. B 66994.

H. V, p. 212, 6 ; B. XIII, p. 379, 1 ; TIB., 2519.001 ; P. V, p. 168, 1.

722. Saint Pierre guérissant un infirme, à la porte du Temple de Jérusalem

Il est accompagné de saint Jean, à sa g. Il prend la main dr. de l’infirme, comme il est dit dans les Actes des apôtres (3, 1-10).

Signé et daté, en bas, à dr. : ∙1517∙/∙DO∙CAMP∙.

Burin : 121 x 97. Épr. rognée en bas. La date n’est qu’en partie visible.

Ea 37 b rés. Cl. B 66989.

H. V, p. 212, 7 (4 épr. connues) ; TIB., 2519.009 ; P. V, p. 169, 12.

14La gravure, très proche de la précédente par le style et les dimensions, a pu être exécutée comme pendant et gravée sur l’un des côtés de la même plaque.

15Ces deux gravures pourraient faire partie de la collection Marolles. Dans l’inventaire de la collection, sept morceaux, dont le sujet est précisé, sont cités dans un paragraphe sous le nom de Domenico Campagnola, avec « trois autres sujets inconnus ».

723 a et b. La Vierge à l’Enfant entourée de saints

À dr., sainte Catherine avec ses attributs, la roue et la palme, saint Jean-Baptiste, avec sa croix de bois, et saint Jérôme (?). À g., sainte Ursule avec son attribut, la bannière, et une autre sainte, derrière elle.

Signé et daté, en bas, à dr., sur une feuille : DOMINICVS / CĀPAGNOLA / ∙1517∙.

Burin. 141 x 108 au c. de pl.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. B 66985.

Autre épreuve rognée. 141 x 104.

Hist. : Buckingham, vente Londres, mai-juillet 1834, no 3963 ; acquis de Pieri-Benard, le 28 mars 1835, 8,08 livres sterling.

Ea 37 b rés. Mf. H 105999. Non reproduit.

H. V, p. 212, 8 (15 épr. connues) ; B. XIII, p. 381, 5 ; TIB., 2519.005 ; P. V, p. 168, 5 ; Washington, 156. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23. Ye 84 rés., Acquisitions 1830-1847, no 1088.

724 a et b. Le Berger et le Vieux Guerrier

De part et d’autre d’un tronc d’arbre se tiennent un jeune berger, de face, tenant une flûte et un vieux guerrier, de dos ; entre eux, un chien.

Signé et daté en bas à dr. : .DO. CĀP. / .1517.

Burin. 132 x 97. Épr. rognée.

Hist. : Buckingham, vente Londres, mai-juillet 1834, no 3966 ; acquis de Pieri-Bénard, le 28 mars 1835, 3,03 livres sterling.

Ea 37 b rés. Cl. B 66987.

Autre épreuve. 135 x 97.

Ea 37 b rés. Mf. H 106001. Non reproduit.

H. V, p. 212, 9 (16 épr. connues) ; B. XIII, p. 382, 8 ; TIB.2519.011 ; P. V, p. 168, 8 ; Washington, 155 ; K. O., 137. Ye 84 rés., Acquisitions 1830-1847, no 1091.

16Il est possible que cette gravure et Vénus allongée dans un paysage aient été gravées de part et d’autre d’une même plaque, compte tenu de leurs dimensions.

725. Douze enfants dansant

Deux d’entre eux jouent du tambourin.

Signé et daté au milieu du bas sur une feuille : DOMINICVS / CĀPAGNOLA / .1517.

Burin.

2e état : la jambe dr. de l’enfant levant le bras dr., à l’arrière-plan, est gravée, elle ne l’était pas au 1er état ; la tête de l’enfant, au second plan, à l’extrême droite, qui apparaissait à peine, est gravée avec précision. 97 x 127 au c. de pl.

Hist. : legs Jecker, 22 septembre 1851.

Ea 37 b rés. Cl. B 66988.

H. V, p. 213, 12-2 (14 épr. connues) ; TIB., 2519.014 S 2 ; P. V, p. 170, 16 ; Washington, 153 ; K. O., 139. Ye 85 rés., Dons, 1848-mai 1901, no 2314.

726 a et b. Vénus allongée dans un paysage

Signé et daté : .DO./ .CAMP./ .1517., dans l’angle inf. g., sur une feuille.

La technique s’inspire du modelé par points de Giulio Campagnola. Cette gravure étant la seule traitée de cette manière, elle pourrait se situer au début de la production de l’artiste.

Burin. 95 x 135 au c. de pl.

Fil. : chapeau de cardinal. Briquet, vers 3407. Cl. B A 1767.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. B 66986.

Autre épreuve rognée, 95 x 133.

Hist. : Buckingham, vente Londres mai-juillet 1834, no 3965 ; acquis de Piéri-Bénard, le 28 mars 1835, 4,14 livres sterling.

Ea 37 b rés. Mf. H. 106002. Non reproduit.

H. V, p. 213, 13 (14 épr. connues) : B. XIII, p. 382, 7 ; TIB., 2519.010 ; Washington, 151 ; K. O., 135. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 22. Ye 84 rés., Acquisitions, 1830-1847, no 1090.

726 a. Filigrane

17Un dessin préparatoire inversé, attribué à l’artiste, est conservé au British Museum.

18Il est possible que cette gravure et Le Berger et Le Vieux Guerrier aient été gravées de part et d’autre de la même plaque.

Burins attribués à D. Campagnola ou considérés par Hind dans la manière de D. Campagnola (727-729)

727. Paysage avec deux arbres et un groupe de maisons

Inspiré de Giorgione et de Giulio Campagnola.

Burin. 117 x 171. Épr. rognée.

Fil. : P gothique simple. Briquet, vers 8539. Cl. B A 1764 (verso de la gravure).

Ea 37 b rés. Cl. 89 B 116339.

H. V, p. 214, 14 (7 épr. connues) ; TIB., 2519.015 (Domenico Campagnola, œuvre de jeunesse) ; P. V, p. 171, 24 ; D. L., P 20 (Domenico Campagnola, œuvre de jeunesse) ; K. O., 134 (Domenico Campagnola).

728. Homme et femme enlacés

Avec un couple et un enfant, à dr., et une vieille femme, à g.

Burin. Forme octogonale. 142 x 142 au premier tr. c. Épr. rognée.

Fil. : fleur de lis isolée. Briquet, 7013. Cl. B A 1759 (verso de la gravure).

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667.

Ea 37 b rés. Cl. 89 C 143469.

H. V, p. 215, 18 (unicum). Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23.

729. Hercule et Cacus

Burin. Forme octogonale. 142 x 142 au premier tr. c. 148 x 148 au second tr. c. ou au c. de pl.

Fil. : roue de sainte Catherine à trois fleurs. Briquet, 13370. Calque.

Hist. : coll. Bégon, acquis en 1770 ; marque de la coll. (Bég.) au recto, en haut, à dr. (Lugt, 360).

Ea 37 b rés. Cl. C 57195.

19Cette gravure, non citée par Hind, est de la même main que la précédente et a dû être exécutée sur l’un des côtés de la même plaque, compte tenu de sa forme, de ses dimensions et de l’inversion de ses côtés.

730. La Charité

Une femme, avec trois enfants, assise sur un muret.

Burin.

1er état : sans signature sur le muret. 171 x 161. Épr. rognée.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Marque de la coll. (Mar.) au recto, en haut, à dr. (Lugt, 1825), apposée par le Cabinet des estampes sous Louis-Philippe.

Eb 8, p. 41. Mf. H 97348.

2e état : signature sur le muret : PARM […] AN INVEN./ IVLIO. B. F. (l’épreuve étant abîmée, une partie de la signature n’est pas visible). 175 x 157. Épr. rognée.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667 ; marque de la coll. (Mar.) au recto, en haut à dr.

Bd 5 a, p. 95. Mf. P 141709.

H. V, p. 215, 19 (unicum, coll. Rothschild). Hind ne signale pas les deux états conservés à la BNF ni les signatures qui permettent d’identifier le dessinateur, il Parmigianino, et le graveur, Giulio Bonasone.

Bois (731-741)

20Parmi les bois signés de Domenico Campagnola, quatre sont absents des collections du Cabinet des estampes : La Déploration (M. et R., 21), Le Massacre des Innocents (M. et R., 24), La Vision de saint Augustin (M. et R., 26) et Le Paysage au berger (M. et R., 40).

731. La Marche et l’Adoration des Rois mages

À g., le cortège s’avance. Un enfant le précède et semble indiquer des empreintes sur le sol. À dr., les Rois arrivent devant la sainte Famille.

Signé au milieu du bas : DOMINI / CVS / CAMPAGNOLA (CVS situé au-dessus de DOMINI). Monogramme LA, du graveur Lucantonio degli Uberti, dans l’angle inférieur dr.

Bois en deux planches, imprimé sur deux feuilles qui ont été jointes. ire pl. 403 x 280 au tr. Épr. rognée à dr. 2e pl. 403 x 553.

Fil. 1re pl. : chapeau de cardinal, peu distinct. Non reproduit.

Fil. 2e pl. : ancre dans un cercle, peu distinct. Non reproduit.

Hist. : coll. Marolles (?), acquise en 1667.

AA 5 rés. Cl. 98 C 225664 (les deux planches jointes).

M. et R., 22 ; T. 1 et 2 ; P. V, p. 172, 4 a et b. Ye 18 rés. t. I, Marolles, Vieux Maîtres, p. 23.

732. Sacra Conversazione dans un paysage

Au centre, la sainte Famille ; à dr., saint Jérôme et le lion ; à g., saint Jean-Baptiste ; à l’extrême g., un autre saint avec un enfant.

Signé en bas à dr. sur une feuille : DOMENICVS / CAMPAGNOLA / .M.D.XVII.

Bois. 320 x 457 au tr. c.

Hist. : coll. Mariette ; signature manuscrite à l’encre brune au verso : P. Mariette 1668.

Ea 19 c rés. Mf. H. 106011.

M. et R. 25 ; T. 6 ; P. V, p. 173, 8 ; D. L., P 25.

733. Le Christ guérissant un malade

Le Christ touche de la main un malade parmi la foule ; au fond, une porte et du feuillage.

Signé et daté au bas à dr. : .DO./ .CĀP. / .1517.

Bois. 220 x 157 au tr. c.

Ea 37 b rés. Mf. H. 105997.

M. et R. 27 ; T. 4 ; P. V, p. 172, 6.

734 a, b, c, d et e. Paysage à la laitière et a l’aigle

D’après un dessin de D. Campagnola.

À dr., une femme trait une vache ; au-dessus, au second plan, un aigle ; à g., parmi des vaches, des chèvres et des agneaux, un enfant porte un bassin.

Bois. 370 x 523. Épr. rognée du bois usé.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 83. Mf. H. 105856.

Autre épreuve, rognée. 372 x 506.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 84. Mf. H. 105857. Non reproduit.

Autre épreuve, rognée. 370 x 527.

Ba I (xvie siècle) Boldrini. Mf. H. 990068. Non reproduit.

Autre épreuve du bois, fendu vers le milieu. 372 x 527 au tr. c.

Ba I (xvie siècle) Boldrini. Mf. H. 99069. Non reproduit.

Autre épreuve, rognée, peu encrée, du bois fendu vers le milieu. 370 x 522.

Ba I (xvie siècle) Boldrini. Mf. H. 99070. Non reproduit.

R. et M. 28 (gravé par Boldrini) ; K. O., 1980 (gravé par Britto).

735. Les Deux Chèvres au pied de l’arbre, d’après un dessin de Domenico Campagnola (?)

Bois. Clair-obscur à deux pl. : la planche de teinte, brun mauve, et la planche de trait, noire. 493 x 217 au tr. c.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 74. Mf. H. 105840.

M. et R., 32 ; B. XII, p. 151, 20 ; K. 151, 20 ; D. L., P 38 (Domenico Campagnola pour le dessin et peut-être Antonio da Trento pour la gravure).

21Les historiens hésitent entre Domenico Campagnola et Titien. Passavant, Tietze, Mauroner, Oberhuber et Dreyer pensent que Titien est l’auteur du dessin. Bartsch, Rosand et Muraro, Korn et Landau optent plutôt pour Domenico. La manière décorative de traiter le sujet, l’absence de perspective – l’espace est traité comme celui d’une tapisserie – éloignent cette gravure des œuvres du Titien. Rosand et Muraro voient dans la manière de graver la main de Boldrini ; Dreyer, celle d’Ugo da Carpi. Landau y verrait plutôt Antonio da Trento, seul capable, vers 1530, d’exécuter des clairs-obscurs, très demandés par les amateurs vénitiens.

736. Paysage avec des personnages et des ruines

Signé, en bas, à g., D. C., sur l’épreuve de Budapest.

Bois en clair-obscur en deux planches.

Pl. de trait seulement. 286 x 570.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 97. Mf. H. 105872.

M. et R., 33 (d’après un dessin de Domenico Campagnola, probablement gravé par l’artiste lui-même).

22Cette gravure est très proche de la précédente par l’aspect décoratif du trait et la manière synthétique de traiter l’ensemble de la composition, bien que la conception de l’espace en soit très différente.

737. Paysage avec saint Jérôme et deux lions se battant

Bois. 283 x 416 au tr. c.

1er état : la signature, DOMINICVS, en bas, à dr., n’est pas suivie de CAMPAG., comme elle le sera au 2e état.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 96. Mf. H. 105871.

M. et R., 34 ; B. XIII, p. 385, 2 ; T. 9 ; TIB., 2519.017 ; R. R., 212 ; D. L., P 43 (Domenico Campagnola et graveur anonyme).

738. Paysage avec saint Jean Baptiste, d’après un dessin de Domenico Campagnola

Signature du graveur, en bas, à g. : Nich. B. V. T. Inscription à l’encre brune : Nicolo Boldrini Vicentino taglio.

Bois. 296 x 425. Épr. rognée en hauteur.

Bc 11 fol. MF. H. 106014.

M. et R., 35 ; T. 7.

739. Paysage avec des bergers et une famille en voyage

Bois. 338 x 450 au tr. c.

2e état : signé en bas à dr. : DNIC / S (N à rebours et S au-dessus du C) ; la suite de la signature, CANP, qui apparaît au 1er état, a été supprimée.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 99.

Bc 10 fol., p. 59. Cl. 99 C 226199.

M. et R. 36 (v. 1535-1540) ; B. XIII, p. 386, 4 ; T. 10 ; TIB., 2519.019.

740. Paysage avec un vielleur accompagné d’une femme

Bois. 247 x 385.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 98.

Bc 9 fol. Mf. H. 105730.

M. et R., 37.

741. Paysage à l’arbre et au fleuve

Bois. 210 x 318.

Hist. : coll. Marolles, acquise en 1667. Recueil no 98.

Bc 9 fol. Mf. H. 105700.

M. et R., 41 (cercle de Campagnola).

Notes

1 Ye 43a rés., Archives, Inventaire du Cabinet du Roy, 5001 à 10000 (1811-1853).

Table des illustrations

Légende 716
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Légende 717 a
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Légende 717 a. Filigrane
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 128k
Légende 718. 1er état
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 416k
Légende 718. Filigrane du 1er état
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 152k
Légende 718 2e état
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 404k
Légende 719 b
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 748k
Légende 720
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 464k
Légende 721
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 416k
Légende 722
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 360k
Légende 723 a
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 416k
Légende 724 a
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 344k
Légende 725
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 584k
Légende 726 a
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 584k
Légende 726 a. Filigrane
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Légende 727
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 520k
Légende 727. Filigrane
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 148k
Légende 728
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 320k
Légende 728. Filigrane
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Légende 729
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Légende 729. Filigrane
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende 730. 1er état
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
Légende 730. 2e état
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 220k
Légende 731
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 724k
Légende 732
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Légende 733
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 436k
Légende 734 a
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Légende 735
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Légende 736
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 208k
Légende 737
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-30.jpg
Fichier image/jpeg, 276k
Légende 738
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-31.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Légende 739
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-32.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Légende 740
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-33.jpg
Fichier image/jpeg, 252k
Légende 741
URL http://books.openedition.org/editionsbnf/docannexe/image/1372/img-34.jpg
Fichier image/jpeg, 234k

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540