Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les premières gravures italiennes

 | 
Gisèle Lambert

Inventaire des premières gravures italiennes

Écoles incertaines et gravures proches du style de Robetta

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 100000000000043F000004D6E9FA1217.jpg

397 (Voir plus bas la notice correspondante)

Écoles incertaines

389. L’homme de douleurs entre la Vierge et saint Jean

Burin. 223 x 181 au c. de pl.

Vers 1470-1490. Tirage moderne d’un cuivre appartenant à M. Gatteaux.

Hist. : don Gatteaux, 25 juin 1878.

Ea. 19 rés. Cl. 96 A 76236.

H. I, p. 281, F. 4 (3 épr. d’un tirage moderne connues) ; P. V, p. 16, 14 et P. 47, 118. Ye. 85 rés., Dons. 1848-1889, no 5956.

Image 10000000000001EB00000251249CCAB3.jpg

389

390. Guerino dit Meschino, chevalier de la Table ronde

Inscription en haut à dr. : GVERINO / DIT / MESCHĪ.

Burin. 172 x 127. Épr. rognée.

Vers 1490-1500.

2e état : pl. retravaillée.

Ea. 40 rés. Cl. B 52892.

H. I, p. 281, F. 6-2 (2 épr. connues) ; P. II, p. 43 et V, p. 195, 115.

A. Hyatt Mayor, Prints and People, New York, 1972.

Image 10000000000001E5000002801A12EBBF.jpg

390

La pl. est celle sur laquelle le Maître E. S. avait gravé la Grande Madone d’Einsiedeln, datée dans le cuivre de 1466 (Lehrs, 81 ; Hébert, 78 et 78A). La plaque a été imparfaite­ment repolie au brunissoir ; les principales lignes de l’arche ainsi qu’une partie de l’...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540