Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Monnaies chinoises. Tome IV

 | 
François Thierry

Commentaire historique et numismatique

Les Ming (1368-1644)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le contexte historique

Les débuts de la dynastie (1368-1505)

À la 7e lune de la 2e année de l’ère Long Feng 龍鳳 de Han Lin’er (1356), l’empereur de la nouvelle dynastie Song, le rebelle Zhu Yuanzhang avait été fait duc de Wu 吳 et depuis cette date, il avait progressivement agrandi son territoire et éliminé ses compétiteurs (voir supra § 29). Le 20 janvier 1368, Zhu monte sur le trône à Yingtian 應天, fonde la dynastie Ming 明 et adopte le nianhao de Hong Wu 洪武 ; il recevra, après sa mort, le nom de temple de Taizu. La première partie du règne est occupée par la conquête et l’unification de la Chine, qui s’achève par la prise de Dadu, la capitale des Mongols. Pour asseoir son pouvoir, le nouvel empereur s’appuie sur sept personnages, les généraux Xu Da, Chang Yuchun, Tang He et Hu Dahai, et les ministres Li Shanchang, Liu Ji et Song Lian. Comme la situation n’est guère brillante – « il ne s’agit pas d’arracher des plumes à un oiselet » –, on évite les levées d’impôts trop fortes et on comb...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540