Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Monnaies chinoises. Tome IV

 | 
François Thierry

Commentaire historique et numismatique

Les Yuan (1206-1368)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le contexte historique

L’origine de l’empire chinois des Mongols (1206-1271)

Gengis Khan, grand khan en 1206, attaque ses voisins orientaux, les Xi Xia du Gansu, qu’il subjugue ; ensuite, en 1213, il ravage les territoires des Jin et s’empare de Zhongdu (act. Pékin). Puis il se tourne vers l’ouest ; ses fils Djutchi et Djaghataï mettent fin à l’empire des Khwarezm-Shahs en 1221. Les Mongols passent ensuite en Azerbaïdjan ; en février 1221, le royaume de Géorgie se soumet, puis le khanat des Kiptchaks est conquis (fin de l’année 1222). En mai 1223, les Mongols sont maîtres de tout le bassin de la Volga et du Don. C’est alors que Gengis Khan décide d’entreprendre la conquête de la Chine. La première campagne a pour but de châtier les Xi Xia qui, soumis depuis 1209, ont cru pouvoir secouer la tutelle mongole. Alors qu’il ne reste plus aux Xi Xia que leur capitale, Zhongxing 中興 (act. Yinchuan, Ningxia), Gengis Khan meurt pendant le siège de la ville, le 18 août 1227.

L’empire mongol étant ...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540